NBA

Minnesota détruit les Lakers et clôt enfin sa série de défaites

Après 6 défaites consécutives et faisant d’eux l’une des équipes les moins en forme de la ligue, les Timberwolves ont enfin sortis la tête de l’eau cette nuit au Staples Center. Dans un match serré, c’est un 40-12 passés dans le troisième quart par les joueurs de Chris Finch qui fera la différence. Le Duo Russell-Towns n’a laissé aucune chance aux Angelinos. Score final : 107-83

On ne l’attendait plus cette victoire dans le Minnesota, d’autant plus lorsqu’on se déplace dans la cité des anges. Privés de LeBron James, les Lakers partaient tout de même favoris face à une équipe en pleine crise actuellement. Tout juste sortis d’une défaite cruelle face à Golden State malgré un immense Anthony Edwards, c’est un collectif uni et sérieux qui s’est imposé hier à LA, profitant d’une maladresse totale chez les pourpres et dorés.

Et si il y’a bien un élément déclencheur à cette victoire coté Wolves c’est évidemment le troisième quart temps. Au retour des vestiaires, les Lakers, jusque la plutôt bons vont être dans l’incapacité de marquer un panier pendant plus de sept minutes. Et tandis que Los Angeles ne rentre plus un panier, les Wolves ne se gênent pas pour creuser l’écart, sous l’impulsion d’un fantastique Karl-Anthony Towns, qui score 18 points dans le quart temps. Au final, les Lakers ne reviendront jamais dans le match, toujours bien gênés par la défense de Minnesota, qui renoue avec la victoire après deux semaines consécutives remplies de défaites. Coté stats, Towns termine meilleur marqueur avec 29 points, Russell score lui 22 points.

D’Angelo Russell enfin au niveau ?

Très inconstant et maladroit depuis le début de saison, l’ancien Nets a rendu l’un de ses meilleures copies hier soir. Impliqué dans la distribution du ballon, Dlo a également su sanctionner de loin avec un joli 5/9 à 3 points. Une réussite qui lui manque cette année, lui qui tourne autour des 36% derrière l’arc contre quasiment 39% l’année dernière. Mais c’est surtout son manque d’impact et sa défense plus que critiquable qui ont fait de Russell la cible principale de cette équipe de Minnesota. On espère donc que cette belle victoire collective notamment engendrée par un bon match de D’Angelo va enfin se lancer sa saison, car si les Wolves ont un rêve de play-off en fin de saison, cela passera sans aucun doute par une bonne saison de leur meneur.

Crédit Photo : Minnesota Timberwolves – Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *