NBA

Le rookie de la nuit #5 : Josh Giddey, un talent fou de plus à OKC

Oklahoma City Thunder alias OKC alias l’équipe annoncée comme étant l’une des plus faibles cette saison réalise l’exploit en revenant de 26 points face aux Lakers pour remporter son premier match depuis la reprise. Et si OKC a réalisé un comeback historique, son jeune kangourou australien Josh Giddey est lui aussi rentré dans les livres d’histoire cette nuit. Retour sur une nuit folle au Paycom Center.

26 points de retard rattrapés, cela n’a jamais été fait à OKC. Réaliser 10 passes décisives en NBA à l’âge de Josh Giddey ? seul King James l’a fait avant. Bref, la soirée qui devait s’annoncer compliquée dans l’Oklahoma s’est terminée dans une joie totale. Car si les joueurs de Mark Daigneault ne partaient évidement pas favoris dans ce match, cela s’est confirmé après un premier quart-temps catastrophique ou OKC est déjà mené de 22 points. Du coté de LA, Anthony Davis, bien aidé par un bon Russell Westbrook domine totalement les débats.

Mais du coté du Thunder, les jeunots bourrés de talent à commencer par le duo SGA-Giddey vont alors décidé au cours d’un troisième quart-temps extraordinaire de déjouer tous les pronostics. Porté par les 17 points en 12 minutes de Shai Gilgeous-Alexander aisé d’un Josh Giddey omniprésent dans le jeu, OKC revient et reprends le contrôle du match. Au final, après une perte de balle qui aurait pu permettre à Carmelo Anthony d’envoyer les deux équipes en prolongation, OKC s’en sort et l’arène du Thunder, connue pour être l’une des salles les plus chaudes explose de joie.

Dans ce match, c’est bien Josh Giddey qui est sorti du lot et des radars. Sélectionné à la surprise générale en sixième position par le Thunder à la dernière Draft, l’Australien a immédiatement confirmé tout le bien que l’on pensait de lui dans le mangement d’OKC. Avec des grosses facilités à la passe et au rebond pour son poste, capable de scorer à haut pourcentage avec un shoot plus qu’efficace, le rookie affiche des stats ultra complètes après 5 matchs : 10,8 points à 45% au tir dont 38% à trois points, 6,2 rebonds et 5,6 passes et 1,4 interceptions.

Shai Gilgeous-Alexander, qui a explosé l’année dernière a peut-être bien trouver son duo du futur, et cette équipe d’OKC, composée du duo SGA-Giddey et d’excellents role-players comme Darius Bazley et Lugentz Dort pourrait réitérer son exploit de la nuit contre d’autres équipes cette saison. Malgré tout, le viseur du Thunder reste braqué sur la prochaine Draft NBA, avec comme ambition d’avoir le pick le plus haut possible, puisque pour rappel, Sam Presti possède pas moins de 5 picks au premier tour pour la Draft 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *