Euroleague

Monaco s’offre l’Étoile Rouge et se relance en Euroligue

Il fallait se remettre dans le sens de la marche pour repartir de l’avant et bien c’est chose faite désormais. En effet, après trois défaites d’affilées, face aux deux ogres espagnols que sont le Real et le Barca et face au club basque du Saski Baskonia, il fallait impérativement remporter ce match à domicile afin d’afficher un bilan neutre après 6 journées.

D’entrée, les hommes de Zvezdan Mitrovic se montraient adroits notamment à 3 points où ils parvenaient à 50% de réussite à l’instar de Motiejunas et de Diallo. Après avoir été mené dès l’entame du match, les joueurs du Rocher parvenaient à prendre une petite avance à la fin des dix premières minutes. (21-12) Lors du deuxième quart-temps, l’écart augmentait légèrement et se stabilisait. Malheureusement, un relâchement coupable des monégasques et une adresse clinique (8/8 à deux points) des serbes faisaient espérer un remontée fantastique avant la mi-temps. Malgré tout, les rouges et blanc parvenaient à limiter la casse avant le retour au vestiaire. (41-36)

La victoire au mental

Après le retour au jeu, Monaco ne se remettait pas dans le match et encaisser un 9-0 pour voir son adversaire serbe repasser devant pour la première fois depuis le 1er quart-temps.(41-45) En dépit de cela, l’abnégation des monegasques ressortait et un 7-1 express permettait aux coéquipiers de Mike James d’aborder les dix dernières minutes avec trois points d’avance (56-53) Malgré le manque de réussite du leader de l’équipe Mike James, le club du Rocher se rassura rapidement grâce notamment au match référence d’Alpha Diallo en carrière, qui récolta d’ailleurs un 28 d’évaluation pour son match grâce à ses 19 points, 7 rebonds, 2 passes décisives et 3 interceptions qui servaient l’absence de scoring du côté de Mike James. Durant ce quart-temps, les locaux eurent le mainmise sur le match, s’assurant tout au long des dix minutes, une petite marge d’avance sans pour autant plier définitivement la rencontre. Avec un manque d’adresse voyant dans les deux camps, le score n’augmentait donc pas.

Un match solide et une victoire au mentale sur le score de 70 à 62 pour les pensionnaires de Gaston Médecin qui affichent désormais un bilan de 3 victoires pour 3 défaites. Le tout avant de recevoir le CSKA Moscou, très gros poisson de la compétition, étant chaque année un adversaire rude dans la course au titre finale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *