NBA

Evan Fournier et les Knicks : ça commence très fort

Cette nuit, notre bon Evan Fournier a été sensationnel. Il a permis à sa nouvelle franchise de l’emporter face à ses anciens coéquipiers (138-134). Il égale son record de points, et s’impose déjà comme un homme fort de la ville.

Comme débuts réussis, on ne peut guère faire mieux. Evan Fournier a dessiné la victoire des siens, les Knicks de New-York, face à ses anciens partenaires : les Celtics de Boston (32 points, dont 6 à trois points, 6 rebonds, 3 passes). Des statistiques hallucinantes qui montrent les ambitions élevées du Français : « À New-York, je me sens chez moi« , a t-il dit récemment dans les colonnes de L’Équipe. On l’a bien vu. Car lorsqu’il parle, il en assume l’entière responsabilité sur le parquet.

Impliqué, dès le début

On aurait dit que cela faisait belle lurette que la star de l’Équipe de France figure au Maddison Square Garden. Pourtant non, et ça ne l’a pas empêché de tout faire : que cela soit déborder en tant que bon ailier, chiper des ballons (4 récupérés), lancer des contre attaques sanglantes, et bien sûr : marquer à trois points. Quel délice de voir, lors du réveil, que celui-ci est directement impliqué. Il a aussi été bien soutenu par son coéquipier Kemba Walker, voulant à tout prix faire mordre la poussière à ses anciens copains. Cette année, il va falloir encore compter sur les hommes de Tom Thibodeau, et ça, c’est tout bon pour la NBA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *