NBA

Ben Simmons est exclu de l’entrainement et sanctionné par Philly. On peut vous dire qu’il ne peste pas !

Le feuilleton Ben Simmons à Philadelphie est riche en rebondissements, le meneur des sixers monopolise le secteur extrasportif des médias américains. Nouvel épisode encore, Doc Rivers a décidé d’écarter le protagoniste qui refusait d’effectuer un exercice à l’entrainement. Alors même que le divorce était acté et que tout le monde pensait que Daryl Morey trouverait une porte de sortie à ce conflit, rien n’avance à la veille du début des grandes échéances de ce début de saison.

On en aura entendu tout l’été ! Ben Simmons ceci, Ben Simmons cela… C’est clairement le Zemmour des médias américains. Il a occupé tout l’espace médiatique de la sphère basketball depuis ce fameux game 7 face à Atalanta, où il sort une désastreuse performance avec le maigre bilan de 5 points, dans un match aussi crucial, plus rien ne va. Justement, en plein conflit avec la franchise, lui qui souhaite un départ au plus vite alors même que le climat est d’une tension extrême et que toute la franchise est hostile face à lui et son comportement, Il a été exclu de l’entrainement ce lundi. Pourquoi ? Simplement car Doc Rivers a organisé un exercice défensif auquel il a refusé catégoriquement de participer. Exclu de l’entrainement, il est suspendu pour le premier match de la saison face aux Pelicans.

Non pas sans réponse, la réaction de Joel Embiid l’incontestable patron de l’équipe est sanglante, elle montre encore la fracture entre les deux superstars :

A ce stade, j’en ai rien, plus rien à faire de ce mec. Il fait ce qu’il veut. Nous ne sommes pas la pour faire du baby-sitting.

Pleine de sens, cette déclaration montre encore que l’attitude et Ben Simmons n’est plus le bienvenu. La franchise trop gourmande dans ses conditions de trade, notamment en ayant peur que ce dernier explose dans une nouvelle franchise, et donc que Philadelphie se retrouve donc perdant. C’est donc un deal très compliqué à mesurer et à conclure, Ben Simmons débutera la saison, du moins s’il ne joue pas sur les suspensions pour éviter l’affront de l’équipe et des supporteurs en plein match.

Doc Rivers, lui dit vouloir laissé ses chances à Simmons mais souhaite avant tout protéger son équipe de ce marasme.

 » Aujourd’hui, j’ai estimé qu’il perturbait le groupe, et je lui ai demandé de partir. J’ai eu le sentiment qu’il ne voulait pas faire comme les autres.« 

Cette affaire ne cesse de prendre de l’ampleur et ce n’est jamais bon dans un effectif, avant même un début de saison. Doc Rivers ne sait pas sur quel pied danser, entre l’accabler et des déclarations maladroites, et des dires parfois plus compréhensifs et ouverts d’esprit. La saison démarre fort au Wells fargo center.

Ben Simmons a déjà laissé passer 1,5 million de dollards depuis le début du conflit, et ce n’est pas fini. Daryl Morey, se mort les doigts, l’été escompté n’a pas eu lieu. La franchise est sous pression et fulmine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *