NBA

Milwaukee s’offre deux balles de match après sa victoire cette nuit

Amputés de Giannis Antetokoumpo après sa blessure au genou lors du Game 4, les Bucks se sont rassurés en s’imposant à domicile 123-112 et mènent désormais 3-2. Les Hawks eux peuvent nourrir quelques regrets et vont devoir puiser dans leurs ressources à nouveau pour revenir dans la série.

Nous avons eu le droit cette nuit à 48 minutes de très grosse intensité dans ces finales de conférence plus qu’indécises. Si le match semblait moins alléchant au vu des blessures de Trae Young et de Giannis Antetokoumpo, les deux collectifs de l’Est se sont battus du début à la fin pour rendre honneur à leurs superstars. Résultat, une victoire globalement maitrisée de la part des hommes de Mike Budenholzer et Atlanta qui n’aura jamais réellement su revenir dans le match.

Car si les Hawks ont cherché à se rapprocher des Bucks tout le match, c’est en grande partie dû à un premier quart temps catastrophique. Avec une adresse catastrophique (6/22 au tir, 2/9 à 3pts) , une défense plus que friable et cinq pertes de balles, tandis que de l’autre côté les Bucks déroulent. Au final Atlanta est déjà menée de 14 points après seulement douze minutes de jeu, et cet avantage restera plus ou moins similaire tout au long du match.

Car malgré un bon match de Bogdan Bogdanovic, un bon Lou Williams et un John Collins qui monte en puissance au fur et à mesure du match, l’équipe de Milwaukee est juste plus forte hier soir. Emmenée par un énorme Brook Lopez type Brooklyn, un excellent Bobby Portis et le constant apport du duo Holiday/Middleton, Milwaukee s’impose donc sans trop trembler et est désormais à seulement une petite victoire des NBA Finals.

Hier soir, l’absence de Trae Young s’est beaucoup trop faite ressentir du coté d’Atlanta et les hommes de Nate McMillan n’ont plus le droit à l’erreur. Il reste deux matchs, tout est encore possible, rendez-vous à Atlanta à la State Farm Arena dans la nuit de samedi à dimanche. Milwaukee peut déjà s’envoler et retrouver les Suns pour espérer remporter le titre, Atlanta peut retarder l’échéance et forcer un futur Game 7 de folie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *