Betclic Élite

Un trio de tête imperturbable, la Jeep Elite s’apprête à passer en mode playoffs.

Les 20 et 21 Juin seront les grands jours. À la suite d’une longue saison, bercée par le covid-19, la Jeep Elite s’apprête à toucher son terme. 3 équipes font preuve d’une bataille à toute épreuve. Le signal est lancé les places pour le final 4 seront très compliqué à obtenir.

Dijon, Lyon, Monaco. Quel trio. Ces 3 équipes qui occupent les sommets de le Jeep Elite, s’apprêtent à enfin finir cette interminable saison rythmée par les reports de matchs. Dijon, et leur formidable constance, devraient être les grands champions de la saison régulière. Emmené par l’énorme David Holston, qui a inscrit 46 points lors du dernier match, étant la véritable arme bourguignonne. Il côtoie les sommets du championnat au côté de Jaron Johnson et de l’intérieur belge Wanwjin. L’excellent coach de la JDA, Laurent Legname en partance à la JL Bourg, va essayer de faire vibrer les fans Dijonnais qui placent de grandes attentes sur les épaules de l’équipe. Une équipe qui sait réagir et garder son calme, notamment après le fameux match face au Mans. Malmenée par Le Mans jusque dans le quatrième quart-temps, la JDA Dijon est sortie victorieuse de ce duel au terme d’un match fou (90-86), marqué par la performance phénoménale de David Holston, auteur de 46 points.

Derrière, qui d’autre que l’Asvel. Quelle résilience. Après de nombreux départs de l’équipe qui gagnait tout. Il a fallu reconstruire autour d’un homme de confiance pour Tony Parker : son frère T.J Parker. Ex adjoint, il a montré l’étendue de ses talents de coach, montant en puissance au fur et à mesure. Derrière la 6 eme une partie de la saison, les Villeurbannais ont réalisé un impressionnant rush de 12 victoires consécutives entre fin avril et début juin. Une équipe qui a pris du temps à avoir l’alchimie parfaite, mais qui s’impose maintenant comme le plus grand prétendant au titre tant convoité. Le collectif avant tout, aucun joueur de se démarque considérablement des autres. Thomas Heurtel, Moustapha Fall, David Lighty sans oublier Norris Cole, sont les leaders de cette formidable équipe. Les shoots extérieurs, une véritable force rhodanienne, face à Nanterre, en scorant 20 fois à 3 points, le record du club a été battu. Il faudra se méfier des lyonnais qui n’ont pas l’intention de baisser le régime.

Les Monégasques de la Roca Team, sont eux sur une forme opposée aux joueurs de T.J Parker. Grand gagnant de L’Eurocoupe face à Kazan, les joueurs du rocher ont légèrement lâché et laisse de plus en plus de miettes par ci, par là. Indomptable avant ce sacre, depuis, sur 12 rencontres, 5 défaites viennent ternir le classement des longtemps leader du championnat. Relativisons, les champions d’Europe ne passeront sûrement pas à côté des playoffs, déjà testés par l’Eurocoupe, nous connaissons maintenant la force de cette équipe lors des moments importants, le rêve du doublé Europe et championnat est évidemment dans un coin de leur tête. Une équipe si polyvalente, un banc de haut niveau, l’ASM n’a pas à rougir des autres. Dee Bost, dans la continuité de l’an passé, réalise une grande saison, accompagné par Knight, Rob Gray, Lessort et Inglis, la force de l’asm peut se trouver dans les deux derniers cités, qui défendent un intérieur extrêmement solide. Complet, l’effectif est peut-être plus garni de la Jeep Elite, la Roca team est évidemment un grand favori, au même titre que la JDA et l’Asvel.

Le 20 juin démarre enfin les tant attendus playoffs. Imprévisible est le mot d’ordre, les 3 première équipes se valent toutes sur le papier. À voir si une équipe surprise peut les titiller, la Sig a aussi des cartes en main.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *