NBA

Brooklyn écrase Milwaukee et mène 2-0

Toujours privés de James Harden, les Nets accueillaient cette nuit les Bucks au Barclays Center pour le deuxième match de la série. Et si l’on attendait une réaction d’orgueil des Bucks après un match 1 décevant, la soirée a été pire pour les hommes de Mike Budenholzer. Score final : 86 – 125.

Il n’y clairement pas eu le match attendu cette nuit à New-York. Dans un Barclays Center très bruyant, les Bucks n’ont jamais réellement existé dans cette partie. Emmené par un Kevin Durant en totale facilité, Brooklyn s’envole rapidement au score. Coté Milwaukee, la réaction n’arrive pas. Giannis Antetokoumpo semble avoir peur du cercle, Khris Middleton reste dans la lancée de son Game 1 et ne rentre pas un panier. Fin du premier quart, + 17 Brooklyn.

Après les quelques minutes de pause et les consignes de Mike Budenholzer, Milwaukee revient sur le parquet avec l’envie de revenir dans le match. Pourtant, Brooklyn assomme les Bucks immédiatement, avec une production offensive qui ne faiblit pas. Les Nets peuvent notamment compter sur une adresse à 3pts plus qu’insolente, qui finira par un joli 21/42 (50%) en fin de match. Les daims quant à eux semblent toujours dans l’impasse, et Khris Middleton brille par sa performance catastrophique. Il termine sa première mi-temps à seulement 8 points, 3/11 au tir, 4 pertes de balle et un horrible -21 pour Milwaukee lorsqu’il foule le parquet.

Une deuxième mi-temps à sens unique

Menant de 27 points au retour aux vestiaires, Brooklyn ne lâche pas l’accélérateur lors du troisième quart temps. Le collectif Nets, toujours porté par un Durant en mode meilleur scoreur de la ligue, continue de creuser l’écart. Pourtant, Giannis tente de s’imposer dans la raquette de Brooklyn et réalise à titre individuel le meilleur passage de son match. Mais trop seul et parfois maladroit, le Grec ne peut qu’assister impuissant à la dérive de son équipe. Coté stats, Brooklyn termine une nouvelle fois le quart temps avec une réussite supérieure à 50% à 3pts. (6/11)

Au début du dernier quart temps, le match est déjà scellé depuis bien longtemps. A peine trois minutes de jeu pour Giannis et Middleton, moment ou Bud décide de sortir ses titulaires. Un long moment de garbage time pour finir un match dominé de bout en bout par les Nets, qui mènent désormais 2-0 dans une série….très peu serrée pour l’instant.

Le Facteur X : Bruce Brown

Moins de points marqués que Kyrie Irving et Kevin Durant, moins spectaculaire que Blake Griffin et ses dunks, Bruce Brown est bel et bien l’un des facteurs X de ce match. Véritable pitbull défensif, agressif au rebond et même capable de rentrer ses tirs longue distance, Brown continue de montrer sa polyvalence. Il termine le match avec un joli : 13 points à 6/10 au tir, 50% de réussite derrière l’arc, 6 rebonds et 4 passes le tout en 25 minutes sans la moindre balle perdue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *