NBA

Les Lakers, champion en titre, sortent face à Devin Booker en bombe. Comme Miami, 1 an sans réelle pause, une des raisons d’un retentissant échec ?

Il y a un an, nous ne savions pas encore que la bulle allait exister. Une chose était certaine, les Lakers étaient les favoris. Il y a 9 mois, les Lakers était champion NBA. Une chose était certaine, les Lakers étaient favoris pour le back to back. Et bien non. Cette nuit, encore une désillusion dans cette saison si particulière. Les excellents Suns sortent violement LA des playoffs.

Pourtant, avant le match, on pouvait être optimiste. 9000 spectateurs au Staples Center, Davis dans le cinq et sûrement un Lebron James en mode Terminator. Loin de là, Devin Booker comme un cheveu sur la soupe est venu gâcher les rêves angelenos en claquant 47 points face aux LAKERS ! 11 rebonds et 3 passes, certainement qu’il est aussi clutch que Lillard face à Denver. Dès le départ, le double All-Star a mis tout le monde sur le pont et a mené les Suns avec une explosion record de 22 points au premier quart. Booker et les siens ont pris les champions en titre au dépourvu et a contribué à créer un énorme avantage au début du match.

Un résultat de grande classe pour Phoenix qui a réalisé une belle période de trade avant la reprise NBA, et qui après avoir éclaboussé la saison régulière de talent, les suns viennent à bout d’un gros morceau et peuvent maintenant se donner des ambitions plus précises. Il faudra d’abord performer face à Denver pour pourquoi pas affronter le Jazz en finale de conférence et vivre un épique choque.

Après le match, bien qu’une dure élimination, n’est-ce pas un soulagement pour l’équipe de Franck Vogel ? Comme Miami, ils sortent au premier tour, une simple coïncidence, sûrement que non. En ayant quasiment pas eu de repos entre les finals 2020 et ces playoffs, les deux finalistes avaient bien du mal physiquement. James et Davis semblaient encore plus épuisés qu’ils ne l’étaient à la fin de finales de l’an dernier, même s’ils avaient disputé trois séries éliminatoires de moins.

« Je pense toujours que depuis le moment où nous sommes entrés dans la bulle jusqu’à maintenant, c’est épuisant », a déclaré James après sa première sortie au premier tour en carrière. « Mentalement, physiquement, spirituellement, émotionnellement épuisant.

« Chaque équipe doit y faire face, évidemment. Mais avec nous et Miami sur le long terme dans la bulle, puis revenant tout de suite à cette saison, c’est épuisant. »

Bien du repos pour ces deux franchises en tout cas. Pour ne pas changer, LeBron James a fait jouer son fair-play. Il a rencontré Booker à l’extérieur du terrain pour lui remettre un maillot signé en signe de respect mutuel. Le message de James à Booker après le match était simple, qu’il a écrit en caractères gras sur le maillot qu’il a remis à la jeune star :

« Continuez à être génial. » (via NBA).

Une saison hachée et très particulière autant que mouvementée, se termine à LA, des blessures tout le long de la saison, une fatigue constante, ils n’y étaient plus et ont mentalement lâché. Selon les rumeurs, les Lakers veulent Lillard qui a laissé un message énigmatique quant à son avenir. Préparons nous, les Lakers feront que mieux l’an prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *