NBA

Denver croque Portland, Lillard et les siens passent à la trappe

Revenus petit à petit au fil du match, les Nuggets ont usé de patience et de malice pour mettre à bas les Blazers. (115-126) Ils verront les demi-finales de conférence pour la troisième fois consécutive. (4-2)

Une évidence. Une confiance inusable. Pourtant menés lors de la première mi temps, les Nuggets sont parvenus à mettre plus bas que terre leurs adversaires à partir de la fin du troisième quart. 16 points de retard… pas grave lorsque vous avez dans vos troupes un Nikola Jokic (36 points, 8 rebonds, 6 passes) étincelant qui rêve du titre de MVP. Ou bien un Michael Porter Jr (26 points, 5 rebonds, 4 passes) plus que jamais revanchard de la saison dernière. Malgré l’absence inestimable de Jamal Murray, opéré d’une rupture de ligament au genou, c’est une bulle d’oxygène qui vient arriver à temps à Denver.

Damian Lillard pensait avoir fait le plus dur

Ça partait plutôt bien. Portland semblait être gonflé à bloc comme à son habitude. Le public derrière sa franchise comme à son habitude, un C.J McCollum à son aise et un Damian Lillard (28 points, 4 rebonds, 13 passes) presque certain d’avoir fait le plus dur lors de son shoot au buzzer avant de rentrer aux vestiaires. Mais la marche en était bien trop haute, et ils se sont vus matés par des Nuggets brûlants, sortis du four avant le dernier quart temps. Le Joker a fait parlé de son talent, et de sa capacité à porter sa ville sur ses épaules. Il a su une fois de plus ramener les siens à une possession d’écart (98-101) à la toute fin. Le doute est de suite monté dans les têtes du Moda Center pourtant habitué à des fins de matches de folie. Cette fois-ci, il n’en sera rien. Monte Morris s’y colle aussi (22 points, 4 rebonds, 9 passes). Adieu les parenthèses où le money time de Lillard s’enclenche. L’Oregon s’en mord les doigts encore, et regrette d’ores et déjà les laisser-aller de cette série qui n’était décidément pas pour eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *