NBA

Utah se qualifie pour les demi-finales, Memphis dit au revoir aux playoffs

La série Utah-Memphis se solde au final par une victoire presque écrasante des coéquipiers de Rudy Gobert (4-1). Sur une victoire 126-106, les leaders de la conférence Ouest ont encore impressionné.

Une formalité. Tout simplement. Utah n’a pas eu l’ombre d’un doute face à Memphis cette nuit. Les malmenant de bout en bout, la team à Quinn Snyder a éteint les espoirs des jeunes Grizzlies en récitant un basket propre, et qui refroidit sans aucun doute les franchises telles que Clippers ou Mavericks. Près de trente points d’écarts ont espacés les deux rosters, qui se quittent un soir de 2 juin. Avec un Rudy Gobert impérial (23 points, 15 rebonds) qui a su imposer son grand gabarit, le Jazz a su gérer les rébellions organisées par Ja Morant (27 points, 7 rebonds, 11 passes) qui a très vite dit adieu aux demi-finales. Un peu moins à l’aise derrière la ligne à trois points (17/44), South Lake City s’est rondement rattrapé dans la raquette (60 points). Laissant place à Donovan Mitchell, toujours sur ressorts, qui hantera pour longtemps les pauvres Dilllon Brooks et Jonas Valančiūnas.

Concrétiser… enfin

Cela fait trois ans que Utah n’est pas parvenu à atteindre les demi-finales de conférence. Une éternité, ou presque lorsque l’on connait tous les malheurs que traverse la franchise à travers les blessures ou autres épisodes bien plus terribles comme l’année dernière face aux Nuggets de Jamal Murray perdue (3-4) au terme d’une série folle qui s’est soldée sur un shoot manqué de Spida Mitchell. Mais celui-ci ne se rend pas dans le dernier carré de l’Ouest pour faire de la figuration. Sûrement l’année ou jamais vu les espoirs placés en l’effectif si bien huilé. Une désillusion en tant que premier d’un West Cost à leurs pieds. Si cela marche aujourd’hui, ce n’est pas du tout du hasard. mais un travail de longue haleine, qui, si il porte ses fruits, verra une ville remporter pour la première fois le trophée Larry O’Brien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *