NBA

Les Wizards évitent le sweep, le Jazz fait le job

Washington peut remercier Russell Westbrook qui laisse espérer les fans de DC. Tandis que le Jazz, lui, continue sur le même tempo. Résumé de cette nuit de playoffs.

C’était l’un des enjeux de la soirée, et on aurait pu apercevoir le deuxième coup de balai de la première manche après celui du Heat. Mais Russell Westbrook a tenu tête cette nuit aux Sixers de Philadelphie, peu inspirés hier soir, et crispés depuis la sortie sur blessure de Joel Embiid (mal retombé après une montée au cercle à la fin du premier quart temps). Le MVP de la saison 2016-2017 a marqué les esprits. Partout, que cela soit à la passe, au rebond et au point. Il a rayonné et permis à ses partenaires de croire à un revirement de situation (19 points, 14 passes, 21 rebonds). Le Capital One Arena a bouillonné, mais s’est vu refroidir par la sortie de Davis Bertans peu après la mi temps. Bradley Beal (27 points) a aussi été décisif et important surtout à trois points, et la franchise de la capitale souffle avec un panier à trois points clutch (45 secondes du buzzer) de Rui Hachimura, opportuniste sur le coup. (122-114). La série reprend un peu plus de saveur (3-1 pour les Sixers)

Le Jazz en passe de trois

La franchise de South Lake City a vu par trois hier soir. Impressionnante derrière la ligne à trois points (17/34), elle a su garder un écart suffisant tout au long du match pour n’être qu’à une petite victoire de la qualification en demi-finale de conférences. Menés par un Donovan Mitchell (30 points, 8 passes), les hommes de Quinn Snyder tiennent le bon bout. Le frenchie Rudy Gobert a tourné à 17 points et 8 rebonds. Face à une équipe des Grizzlies submergée par les solutions débordantes, les absences au marquage sont principalement la cause de cette troisième défaite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *