NBA

Résumé de la nuit ; Entre MSG qui fait du bruit et Grizzlies, le show au rendez-vous.

Le premier tour des playoffs continue avec 8 nouvelles équipes qui ont entamé leur campagne cette nuit, des matchs serrés, des équipes qui confirment et d’autres qui surprennent, voici le résumé des 4 matchs qui nous ont fait vibrer.

Les 76ers confirment au Wells Fargo Center

Quel match pour entamer la soirée, les premiers de la conférence affrontaient les Wizards de Beal et Embiid dans un match a intensité. Le match aura été tenu et disputé tout le long, mais Philly aura créé l’écart en fin de troisème quart temps, un écart qu’ils auront su garder jusqu’au bout notamment grâce à un joueur : Tobias Harris. L’ancien des clippers confirme sa très bonne saison à Philly, même mieux que ça, 37 points à plus de 50% au tir, tout cela couplé aux 30 points d’un Joël Embiid facile dans la raquette, de quoi sécuriser une victoire correctement. Soulignons aussi les 15 rebonds 15 passes de Ben Simmons, un des rares joueurs qui ratent des triples doubles à cause du scoring. Pourtant en dace le duo Beal/Westbrook n’aura pas flanché, 33 points pour le premier, soutenus par un Bertans toujours aussi précis de loin. On connait les capacités offensives de Washington et il faudra être solide en face pour ne pas lacher trop de matchs.

Les Suns maîtrisent les Lakers

Certainement la plus grosse affiche de ce premier tour de conférence ouest, voir de toute la NBA, des suns auteur d’une excellente régulière face à des Lakers sous classés qui restent des champions en titre possédant deux des meilleurs joueurs de la ligue. Chris Paul n’avait beau pas être au top à cause d’une blessure à l’épaule en début de match, Devin Booker et un effectif bien huilé auront suffit à renverser James et les siens. 34/7/8 pour le, on le rappelle, non all star en Mars dernier (mdr), bien suppléé par un Deandre Ayton à 21 points et 16 rebonds. Toujours Phoenix aura été devant et prouve que cette 2ème place était loin d’être un coup du sort.

Hawks – Knicks : Young sur le fil

Vous ne rêvez pas, on ne vous annonce pas les équipes éligibles à la loterie mais bel et bien une affiche de premier tour de playoffs. Une affiche tant attendu pour les équipes qui en font partie mais aussi parce que c’est une des plus serrées et plus dur à pronostiquer. Dans un MSG rempli pour les playoffs, (ça fait du bien de voir du monde) ce ne sera malheureusement pas un New Yorkais qui a brillé mais un jeune dégarni du nom de Trae Young. 32 points 7 rebonds et 10 passes avec en prime le shoot pour la win, belle entrée en matière pour ses premières playoffs. Car oui c’est lui qui libère Atlanta dans une fin de match tendue, un floater a une seconde de la fin, Trae Young le montre encore une fois, il n’a pas peur. Julius Randle n’inscrit que 15 points à 6/23 au shoot, décidément c’est la mode chez certains franchise player de se faire devancer par ses coéquipiers (coucou Jimmy). A noter les 27 points d’un surprenant Alec Burks, en vain cependant.

Les Grizzlies l’ont fait!

Après un très beau play-in face aux Spurs puis aux Warriors les Grizzlies pouvaient déjà se satisfaire de cette place en playoffs, mais en voyant un Jazz des mauvais soirs, le duo Morant/Brooks aura su remporter ce game 1. 31 points pour Dillon Brooks chaud bouillant combinés aux 26 de Ja Morant, les derniers points de Bogdanovic n’auront pas suffit pour revenir. Il faudra faire mieux pour le Jazz, toujours privé de Donovan Mitchell, afin d’assumer cette 1ère place de régulière si bien obtenue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *