NBA

« Je monterai dans l’avion avec le trophée NBA à la main. » Rudy Gobert a déjà prévu ses plans : NBA+JO le grand combo !

Alors même que le Jazz de Rudy Gobert réussit une formidable saison durant une année si particulière, lui et les siens affronteront les Grizzlies ou alors Golden State, sortant de la nouveauté du « play-in », année atypique jusqu’au bout pour Utah. Les ondes sont bonnes, Gobert nommé pour le prestigieux trophée du meilleur défenseur de l’année, Jordan Clarkson lui pour le meilleur sixième homme et le coach Quin Snyder en lice pour le titre du meilleur coach. On a connu pire à Utah et Gobert dévoile ses plans avec humour.

Le décor est planté, le couvert est dressé pour une série qui s’annonce plus qu’indécise, véritable surprise le Jazz a le meilleur bilan de l’année en NBA. Un premier tour qui s’annonce être face aux Warriors selon les opinions, une série qui en tout cas s’annonce passionnante et chaque tour où le Jazz figurera, le suspens sera à son paroxysme. Plus tard, cet été, les Jeux olympiques devraient avoir lieu à Tokyo. Le pivot Rudy Gobert est prêt à supporter le poids des deux, et à gagner les deux !

«Tout de suite après le match, je monterai dans l’avion avec le trophée NBA à la main (dit-il en riant). Non, non, on verra… Je vais peut-être manquer la cérémonie d’ouverture mais le plus important est que je suis prêt pour l’équipe. Pour l’instant, je me concentre sur la NBA et ce sera l’or olympique. – Rudy Gobert via Olympics.com.

Nous pouvons que le soutenir, l’ambition est la meilleure chose à avoir à ce niveau, et croire encore plus. Comme on dit dans un célèbre dicton londonien « To dare is to do » Oser, c’est le faire. Imaginez un instant notre français Rudy Gobert remporté le trophée Larry O’Brien et partir directement en direction de Tokyo remporter l’or juste après. Ce serait digne des légendes. Justement, Rudy revient sur les JO à venir et leur principal concurrent, la team USA qu’ils ont battu en coupe du monde 2019.

«Je n’ai peur de personne et mon équipe n’a peur de personne. Je n’ai jamais craint personne et cela ne changera pas aujourd’hui. Plus le défi est difficile, plus je suis motivé. Et je pense que c’est la même chose pour mes coéquipiers. Nous espérons qu’ils ont la meilleure équipe possible, mais nous savons que d’autres équipes sont également fortes. Ce sera à nous de jouer notre meilleur basket. Aussi simple que cela. » – Gobert.

Discours de champion et véritable leader de cette belle équipe de France, on lui souhaite évidemment de tout rafler, la Team USA n’a qu’à bien se tenir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *