NBA

« Kobe serait fier de moi » déclare Julius Randle en pleine forme avec les Knicks.

Qui l’eût cru ! Un bilan de 37 victoires pour 30 défaites, non nous ne lisons pas à l’envers. New-York révélation de cette année, annoncé à la limite du play-in (et encore), l’équipe de Frank Ntilikina s’est hissée à la 4ème place de la conférence Est devant Miami ou encore Boston. S’il y a un homme qui en est le fer de lance c’est bien Julius Randle, l’ex Angelinos réalise une exceptionnelle saison, et lors d’une interview, il a fait un aveu déchirant sur Kobe Bryant.

24 points, 10 rebonds et 6 passes, c’est la moyenne de Julius Randle cette saison, record sur tous les plans, il réalise avec les Knicks une saison inespérée, Randle a commencé sa carrière avec les Lakers de Los Angeles et était le coéquipier de la légende de la NBA Kobe Bryant, il n’a jamais caché que son ex-coéquipier était un confident à qui il demandait souvent des conseils. Après sa disparition en janvier 2020, un vide a été laissé chez de nombreux fans et de nombreux joueurs, Julius Randle en est un parfait exemple. Il s’est livré lors d’une interview pour Adrian Wojnarowski d’ESPN, et c’est avec émotion :

« Honnêtement, je pense à lui tous les jours. Et c’est fou que vous mentionniez cela parce que je parlais à l’un de mes coéquipiers hier, parce qu’au long de ma carrière et comment tout se passe maintenant,  je sais, juste par rapport à la relation que j’avais avec lui, il serait fier.» 

Des mots forts, une belle confidence du New-Yorkais, lors de sa première saison à New York, Randle a connu des difficultés, et c’est aujourd’hui une force pour lui que d’essayer de prouver l’étendue de son talent à ce dernier où qu’il soit. Les Knicks sont désormais la seule formation de la NBA avec le Jazz à avoir enchaîné neuf succès de suite cette saison, une performance non négligeable qui fait d’eux un sérieux outsider en conférence Est.

Les Knicks performent et Kobe a une aura toujours plus puissante, un impact tel sur de nombreux joueurs, il était toujours à encadré de nombreux jeunes joueurs des Lakers au fil des années et Julius Randle ne fait pas exception. Le Black Mamba serait certainement fier du joueur qu’il est devenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *