Betclic Élite,  France

La JL Bourg en balade face à L’Elan Béarnais

Invaincu à domicile, la JL Bourg continue d’assurer, entre Pierre Pelos et ses 17 points de moyenne sur ses 3 derniers matchs et Omic le meilleur rebondeur de l’équipe, une raquette imperméable a facilement dominé une formation qui dérive et flirt les bas fonds de Jeep Elite, tandis que Bourg conforte sa troisième place.

« nos erreurs qui font qu’ils restent au score » Courby à la mi-temps

Tout commence par un 3 points Burgien, un premier quart temps diesel où les équipes se mettent en place, la défense de la JL rigoureuse comme par habitude, pourtant jamais Bourg n’a semé les palois lors de la première mi-temps, et ce dû à certaines petites erreurs, que ce soient de pertes de balle ou encore de shoots forcés. Pau a eu de quoi respirer et d’un dunk plein de hargne D’Ayayi, vient lancé le compteur point. l’Elan axé sur le jeu extérieur, ne parviens pas à régler la ligne de mire malgré certains décalages lumineux, ainsi que Cronelie Brillant avec 10 points lors du premier quart, les joueurs par leur manque cruel de confiance permettent à la JL de poser le jeu et prendre l’avantage 17-14.

Deuxième quart sur la même lancé, 3 points de Courby pour lancer la JL, Pau réagit et essaye de remonter un écart encore abordable, mais le manque incroyable de réussite sur des boulevards offerts, plombent les Béarnais, 2 paniers à 3 points marqués sur 10 tentatives en première mi-temps. C’est justement l’adresse qui est le contraste entre les deux équipes, Bourg en réussite, un splendide dunk d’Omic sur un chef-d’œuvre de passe qui marque la détermination Burgienne, 20 rebonds dont 6 offensifs à la mi-temps viennent appuyer la domination de la JL. Sans s’envoler en tête, grâce à la lutte de l’Elan pour rester en dessous des 10 points d’écart, Les 8 ballons perdus par Bourg et certains shoots forcés son la cause de cet écart trop faible selon Maxime Courby.

Un second acte à sens unique

Une première mi-temps dominée mais sans confirmation par un écart conséquent, Pau revient déterminé et une défense axé sur le blocage de la raquette (zone de facilité burgienne), va fonctionner un temps, jusqu’au moment ou les 3 points pleuvent. 75% de réussite derrière la ligne(6/8), Peacock (12 points, 3 rebonds), s’enflamme, Omic (12 points, 3 passes, 10 rebonds) s’y met aussi, L’Elan lâche prise et malgré une performance de haut niveau de Cornelie (16 points, 3 passes, 7 rebonds) son équipe ne respire plus et s’en remet à des exploits individuels. 26-16. Un quatrième et dernier quart temps similaire, ou la JL Bourg s’amuse, Pau essaye de sauver l’honneur et Drame (14 points, 3 passes, 4 rebonds) s’en efforce, mais rien n’y fait une équipe qui a des capacités mais inexploitables par le verrou du doute, perd un match avec 58 points seulement, seul Gravelines-Dunkerque fait pire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *