Monde,  NBA

Le Jazz récite sa mélodie face à Lebron

Comme une douce symphonie de Wagner, Utah continue son bonhomme de chemin, écrasant tout sur son passage. Aujourd’hui les victimes sont « seulement » les champions en titre: les Lakers. Amputés de Dennis Schröder et Anthony Davis, il en faut plus pour que Mike Conley et les siens aient une once de pitié.  – Lucas Prince

Hier soir, Spida était à deux passes décisives de son premier triple double avec le Jazz en saison régulière (crédit photo: Jesse D.)

Pourtant ce premier quart-temps, ne laisse pas présager une telle issue. La faute à un Lebron James des grands soirs qui en voulait visiblement aux arceaux, deux énormes dunks durant ses douze premières minutes qui permettent aux Lakers de rester au contact. Face à ça, le Jazz comme à son habitude arrose à trois points avec Mike Conley en chef de file (3/3 à trois points en 9 minutes). Ce premier quart se termine donc sur le score de 24 à 23 pour la franchise de Salt Lake.

Oui mais voilà, il y a un moment où Lebron doit sortir pour se reposer. Alors qu’à Utah on fait rentrer Jordan Clarkson, Joe Ingles ou encore Derrick Favors. Vous ne serez pas surpris qu’en l’absence de LBJ les Lakers sombrent peu à peu en ce début de deuxième quart-temps. Balayés par une adresse à trois points incroyable, les joueurs de Franck Vogel décrochent petit à petit. Malgré un petit run orchestré par Marc Gasol resserrant l’écart à -11, Utah est au dessus et conclut cette première période par un +16. Comme si ça n’était pas assez, ils en profitent pour devenir la seule équipe à inscrire 50 tirs à 3 points cumulés sur deux rencontres consécutives.

Pour ce qui est de la seconde période, peu de choses à dire. Les hommes de Quin Snyder déroulent, faisant monter l’écart à +26 en fin de troisième quart. Les Angelinos n’y arrivent pas et ne peuvent que constater la supériorité des leaders de la NBA qui enchaînent une 26 ème victoire en 32 matchs. Score final 114 à 89. Utah conforte un peu plus sa première place. À contrario, les Lakers continuent leur petite série de défaites avec un 4ème revers d’affilée. À Los Angeles, on languit le retour du mono-sourcil préféré d’Amérique : Anthony Davis.

Prochain RDV du Jazz, dans la nuit de vendredi à samedi face au Miami Heat, alors qu’au même moment Lebron essayera de rebondir avec son équipe face aux Blazers de Damian Lillard.

les statistiques de ce match par ESPN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *