Betclic Élite,  Equipe de France,  France,  Monde

L’Équipe de France se qualifie pour l’Euro 2022, le compte rendu de la victoire face au Monténégro

Face à la victoire de la Grande-Bretagne, les Bleus se devaient de gagner pour être directement qualifiés pour l’Euro 2022. C’est chose faite, les hommes de Vincent Collet ont souffert, mais se sont imposés grâce à un retour au haut niveau de Thomas Heurtel. (71-73)

Isaïa Cordinier a réalisé une fin de match de haute volée (crédit N. Luttiau, L’Équipe)

Des pertes de balles trop nombreuses

La France perd de nombreux ballons, et met du temps à trouver le cercle. Amath M’Baye (10 points, 7 rebonds, 4 passes), qui honore sa 23e sélection, ouvre enfin le score après deux minutes de jeu. Les premiers instants sont hachés par les arbitres, qui peinent à régler l’horloge. Les bleus, (en blanc aujourd’hui) concèdent quelques fautes, qui permettent aux Monténégrins de mener. Les Français se cherchent, et ont décidément du mal offensivement… Menés de 6 points, ils parviennent tout de même à revenir grâce à Thomas Heurtel (16 points, 4 passes, 4 rebonds), de retour dans le groupe. Au buzzer, Nikola Ivanovic (17 points, 3 rebonds, 4 passes) (MNE) envoie un shoot incroyable du parking… Les bleus sont sonnés, et menés (17-13, 10e).

Malgré les très bons coups de Jerry Boutsiele (6 passes, 2 rebonds), les tricolores subissent les contre-attaques de leurs adversaires. Il y a un peu de mieux dans la combativité, mais cela pêche toujours autant dans les tentatives de tirs. D’autant que quelques fautes « bêtes » se multiplient comme plusieurs  marchers, les bleus sont distancés de -7 points… Le calvaire continue, et les ballons se volatilisent pour arriver aux mains monténégrines. La team France se fait avoir sur les lancers francs, laissés aux locaux (18/23 en première mi-temps). Ils sont inexistants derrière la ligne (1/10 à trois points), et peu rassurants « balle à la main » (37-31,10e).

Les meilleurs marqueurs à la mi-temps :

Petar Popovic (MNE) : 13 points, 2 rebonds 

Amath M’Baye (FRA) : 7 points, 4 rebonds, 1 passes

La France à l’arraché 

De retour des vestiaires, Alexandre Chassang (11 points, 7 rebonds, 1 passe) fait parler son tir. Le Dijonnais, positionné en tant que meneur, essaie de maintenir ses partenaires à flot, tout comme son coéquipier Axel Julien (6 points). Ils rentrent à tout deux les seuls points français. À l’aise à trois points, les hommes en rouge régalent et inquiètent les bleus. Le 5 tricolore remonte sur le parquet, et Andrew Albicy ( 5 points, 4 rebonds, 4 passes) s’illustre avec la planche. Ils reviennent tout près grâce à un énorme contre de Mathias Lessort (6 points, 5 rebonds). Le Monégasque, (4 fautes), est préservé pour la fin de rencontre. Ça se rapproche… (53-50, 30e)

Un quart temps, pour une qualification… La France veut arracher son billet pour l’Euro. Mais il faudra passer un grand Petar Popovic (17 points, 3 rebonds, 4 passes), fauteur de trouble. Encore un +7 pour le Monténégro, qui récupèrent les briques françaises. Thomas Heurtel, motivé, se distingue. Quant à lui, tout lui réussi… Marko Simonovic (16 points, 7 rebonds, 2 passes) s’affirme dans la peinture, le géant domine dans la peinture. Mais Isaia Cordinier, (enfin), se distingue par un magnifique dunk à la Lebron James. Personne ne l’attendait, mais Thomas Heurtel ramène la nation devant. Et encore Mathias Lessort sur un contre exceptionnel à seulement 1 minute 30. Égalité parfaite avec un lancer franc conclu de sa part. Les hommes du championnat français sont on fire. Isaia Cordinier redonne un +3 précieux. À 15 secondes de la fin, le Monténégro joue la faute. Thomas Heurtel est parfait aux deux lancers francs. La France disputera le prochain championnat d’Europe. Ils auront souffert, et su se remettre dans le droit chemin…mais la qualification est présente. Le rêve bleu est en marche. (71-73, 40e)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *