Betclic Élite,  France

J14 : Le Mans fait mentir Chalon-sur-Saône

Le MSB a su faire preuve de caractère (crédit LNB Twitter)

C’est un match qui oppose deux clubs historiques du championnat. Chalon-sur-Saône accueille dans son Colysée Le Mans. Les équipes sont sur une bonne dynamique, et il serait pas mal d’en profiter. Mais c’est le MSB qui s’est imposé, avec un retournement de situation digne des plus beaux matchs. Le Britannique Ovie Soko s’est illustré ( 23 points, 8 rebonds, 1 passe, 26 minutes), et a su remotivé ses troupes pour s’imposer. (69-85)

Des Châlonnais devant… mais de peu

Les Chalonnais débutent doucement mais sûrement ce début de rencontre. L’expérimenté Mickaël Gelabale (6 points, 3 rebonds, 18 minutes) impose déjà son rythme infernal. Ousmane Camara (7 points, 2 rebonds, 21 minutes), lui, prend les rênes de la rencontre, faisant preuve de réalisme à 2 points. Même si Kajami-Keane Kaza s’illustre ( 13 points, 1 rebond, 5 passes, 24 minutes), les Manceaux restent derrière. Ils profitent du manque de réalisme des locaux, pour rester à seulement 5 longueurs du champion de France 2017. (18-13, 10e)

Le Mans revient avec de bonnes intentions, la raison à un Valentin Bigote (13 points, 2 rebonds, 4 passes, 25 minutes) surmené. Malgré beaucoup de déchets à la finition, c’est bien eux qui ont le plus « les crocs« . Et c’est les joueurs de Julien Espinosa qui en profitent. Sean Armand ( 13 points, 5 rebonds, 3 passes, 28 minutes) chauffe derrière la ligne à 3 points, et amène les siens à +10 points. À deux minutes de la mi-temps, les défenses enchaînent des séries de contres exceptionnels. Et décidément, Kajami-Keane Kaza s’impose en taille patron durant ces premiers quarts temps. Aussi à l’aise au tir qu’à la dernière passe, il ne rate qu’un petit tir (8 points, 3 passes et 2/3 à 3 points à la mi temps). Ça fait mouche, puisque Le Mans, est revenu à seulement deux petits points du 14e de Jeep Élite. (37-35, 20e)

Le Mans, le sursaut d’orgueil

De retour sur les parquets, les points fusent. Les contre-attaques et le jeu rapide est opté. Bang, bang, bang… « catch and shoot« , la main d’Ovie Soko ( 23 points, 8 rebonds, 1 passe, 26 minutes) est (enfin) devenue chaude. Étincelant, il permet à ses coéquipiers de passer devant, et confirme son rang de 3e meilleur marqueur. Rien ne va plus chez les hommes en blanc (Élan Chalon), les pertes de balles s’enchaînent… Le scénario s’est complètement inversé. Le MSB confirme son état d’esprit conquérant en menant (51-58, 30e)

La bagarre est présente, les ballons deviennent de plus en plus importants pour l’Élan… C’est difficile, mais Eric Buckner (12 points, 2 rebonds, 1 passe) tente de refaire le retard. Son équipe semble émoussée, et peine à revenir. +14 points pour les hommes d’Elric Delord qui sourit face à la frustration de son adversaire. Le temps s’écoule, et le cercle ne sourit toujours pas pour les Bourguignons. Désillusion totale face à des Sarthois solidaires, revenus grâce à un Ovie Soko héroïque. Une victoire au caractère pour Le Mans. (69-85)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *