Betclic Élite,  France

J12 : Gravelines-Dunkerque continue sur sa lancée

Ce vendredi soir, ce sont deux équipes du bas de tableau de la Jeep Elite qui se sont affrontées, une confrontation entre le 13ème et le 18ème qui pointe donc à la dernière place de la ligue. Pourtant les dynamiques étaient totalement différentes, le BCM a remporté 3 de ses 4 derniers matchs et accueille un Boulazac qui compte autant de matchs que de défaites (6 matchs pour 6 défaites).

Pourtant lors du début de ce match les deux équipes font jeu égal. Jamais l’une n’arrive à prendre un avantage considérable et les joueurs n’étaient pas loin de revenir aux vestiaires sur un score de parité. 48-49 pour les visiteurs à la mi-temps, un match offensif et serré agréable à voir, le genre de scénario qu’on aime. Boulazac se sera beaucoup illustré dans le secteur intérieur, tandis que c’est derrière l’arc que Gravelines-Dunkerque se montre efficace, déjà 7/12 à 3points au bout de 20 minutes de jeu.

Mais sur ce 3ème quart-temps, les nordistes vont parvenir petit à petit à se détacher d’un Boulazac qui tient et essaie tant bien que mal de débloquer son compteur de victoires. Et en l’espace d’une minute, c’est de 8 points que Gravelines-Dunkerque va mener, notamment en profitant d’une faute technique et en étant léthal de loin. Ce sera l’accélération de trop, le BCM ne sera plus mené dans la rencontre et va prouver sa supériorité en fin de match. Fin du 3ème quart : 73-67

Pour ces 10 dernières minutes le plan était simple du côté des hôtes, lock les attaquants adverses du mieux qu’ils peuvent, ne pas se faire peur en offrant un run à l’équipe adverse pour les relancer dans ce match. La 1ère mi-temps avait été prolifique et cela avait certainement agacé les coachs de voir leurs joueurs malmenés défensivement. Mais ces derniers ont su apprendre de leurs erreurs et ont été bons des deux côtés du terrain, l’écart au score n’a fait que monter anéantissant toute chance de comeback, le score final sera de 100-84.   Pourtant, notamment John Flowers et Cameron Wells se sont illustrés ce soir avec respectivement 16 et 19 points et des pourcentages très élevés pour les américains. Mais en face le duo Davis/Weber et ses 48 points cumulés aura fait mouche et, bien aidés par des coéquipiers très adroits ce soir, aura su sécuriser cette 4ème victoire de la saison avec la manière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *