Monde,  NBA

NBA : Un All-Star Game 2021 dans les petits papiers de la ligue américaine

Alors que le All-Star Game de mi-saison ne devait pas se tenir en raison de la situation sanitaire, la NBA réfléchirait à revoir ses expectatives. La possibilité de remettre à l’ordre du jour le fameux match de gala est étudiée par la ligue nord-américaine. Elle s’entretient en ce moment même avec l’association des joueurs.

LeBron James lors du 69e All-Star Game (crédit / Stacy Revere)

« Show time ! » Le traditionnel All-Star Game, événement qui fait partie intégrante du paysage de la NBA, pourrait refaire surface cette année. Un moment à part, qui réunit habituellement les étoiles montantes et patrons du basket. Quelques discussions ont été entamées entre la ligue et l’association des joueurs (NBPA). Les deux présidents Adam Silver et Chris Paul étudieraient les possibles scénarios d’un plausible « comeback » du 70e anniversaire. Un possible retournement de situation, jusqu’à ce jour écarté, est maintenant évoqué. Mais le retard des 22 matchs reportés à cause de la COVID-19 posent problème. Un calendrier hyper condensé, pour une saison réduite.

Un « remake » total

Si un tel scénario se produisait, le programme sera entièrement chamboulé. Pour l’heure, aucune certitude, si ce n’est qu’un éventuel mois : en mars. Indianapolis, hôte prévu cette année, s’est vu annuler son pari. La ville des fameux 500 miles organisera son précieux en 2024. Et c’est bien la métropole d’Atlanta qui se positionne pour accueillir le match des étoiles. En effet, la cité de Martin Luther King, siège social du diffuseur Turner Sports favoriserait la tenue de la manifestation. À noter que la chaîne TNT, géant de la télévision américaine pousserait le championnat dans ses retranchements. Diffusé dans 215 pays, l’événement rassemble en moyenne près de 7,3 millions de téléspectateurs, et ce, seulement aux États-Unis. Comment passer à côté d’une telle audience ? (Surtout en période de crise)

Un spectacle moins attrayant ?

Comment faut-il organiser le « show » ? Les spectateurs seront-ils autant emballés qu’à l’habituel ? Toutes ces questions prouvent qu’une organisation devra être parfaitement respectée. La ligue, qui sévit tout écart lié aux conditions sanitaires, ne baissera pas sa garde pour autant. Adieu embrassades, célébrations, ou autres checks les plus farfelus que les autres. Place au respect des distanciations sociales. Difficile à imaginer, certes… Quelques dizaines de spectateurs devraient venir, bien moins nombreux que les foules qui enflamment le parquet. Une situation qui reste encore confuse. Tout comme les festivités habituelles (matchs d’exhibitions, concours de dunks ou à 3 points…) devraient être réduites au strict minimum.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *