Betclic Élite,  France

L’Elan Béarnais en passe d’être repris par un fonds d’investissement américain

Élite (J33) – L'Élan Béarnais triomphe face à Limoges et se qualifie pour  les playoffs (84-69)

La semaine dernière, La Rép des Pyrénées nous dévoilait l’intérêt d’investisseurs américains quant à la reprise de l’Elan Béarnais, et c’est ce jeudi que le maire de Pau ainsi que de l’agglomération Pau-Pyrénées, Francois Bayrou actionnaire majoritaire de Pau-Lacq-Orthez, a dévoilé les acteurs d’un projet de reprise mené par le fonds d’investissement américain CounterPoint Sports Group.

Alors que le mythique club palois pointe à la 15 ème place, sur une série de 5 défaites consécutives, l’Elan Béarnais est en passe d’être acquis par le fonds d’investissement CounterPoint Sports Group, le groupe dirigé par le All star Jamal Mashburn alias The Monster Mash, passé par Dallas, Miami et les Hornets de de la Nouvelle Orléans, qui fait succès dans les affaires depuis sa retraite sportive, et accompagné par son ancien coach de Kentucky Rick Pitino veulent donner une nouvelle dimension au club du sud ouest. Un projet d’acquisition que Francois Bayrou qualifie de « sauvetage » L’objectif de ce rachat est de désengager les collectivités, qui ne seraient plus investisseuses du club, de ce fait la SEM (société d’économie mixte) devrait prendre le statut de SASP c’est-à-dire (société anonyme sportive professionnelle) .

 » Il fallait sauver l’Élan à court terme et offrir au club une perspective sportive ambitieuse « 

Ces mots du président du MoDem ont un sens, car le projet ferait franchir une nouvelle dimension économique pour le club en difficulté, le groupe américain qui garantit de rester 4 ans à Pau, devrait assouvir les besoins palois et en l’occurrence pouvoir se projeter et se reconstruire. L’agglomération espère lâcher l’Elan d’ici fin mars, et se porte garant d’une reprise de ces derniers en cas d’abandon de la part des investisseurs. Des investisseurs sérieux ? C’était l’objectif du maire de Pau :

 » Cette équipe détient de très hautes compétences sportives. Je suis content d’avoir partagé avec des gens de haute crédibilité […] La compétence de cette équipe est attestée, elle est garantie par la présence de personnes que tous les spécialistes connaissent. »

De quoi être optimiste, surtout lorsque l’on connaît le nom des repreneurs, ainsi que leurs compétences dans le monde du basket, de Jamal Mashburn à Rick Pitino en passant par Stu Jackson ancien coach en NBA dont il a été le vice-président exécutif. Un fonds d’investissement fondé en 2019 prometteur, n’a plus qu’à faire rêver les Palois !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *