Betclic Élite,  France

J17 : Les Maritimes face à la tempête s’imposent contre Cholet

Crédit photo : David Haynau

Finalement à Sportica la tempête ne fait par peur aux Maritimes qui s’imposent après prolongation face à Cholet Basket (100-96).

Un premier panier, et puis plus rien… enfin si, pertes de balles et manque d’adresse, quand en face Cholet Basket défend bien et joue juste, joue fort même, à l’image du superbe dunk d’Aaron Jones (6 pts après 10 min) pour une superbe série Choletaise 18-0. Vous avez suivi, on est à 5 minutes de la fin de ce premier quart-temps et Cholet mène 18-02 sur le parquet de Gravelines. Un BCM est au cœur de la tempête et on se demande déjà si les Maritimes vont pouvoir s’en sortir.

Le premier à se révolter : Gavin Ware (7pts à 3/5 en premiere MT), un dunk à 4 min 30 de la fin du quart-temps pour briser la série. Un peu plus révoltés oui, mais pas encore de renversement de tendance, Cholet contrôle avec l’américain  Michael Stockton, oui le fils de John, toujours aussi efficace 12 pts (à 100%) Le score : 13-29 toujours plus 16 pour les hommes d’Herman Kunter. Le deuxième à se révolter Briante Weber (6 pts 100% en première MT), l’ancien Mets passé par la NBA et l’Euroleague permet au BCM de repasser enfin sous la barre des 10 pts à 2min 30 de la pause 31-39 et Weber again, en solo face au cercle 35-41, les Maritimes redressent la barre.

Confirmation dès l’entame de la deuxième MT avec un 4-0 qui permet aux hommes de Serge Crevecœur de se rapprocher encore un peu plus 41-47, puis deux lancer francs de l’intérieur Belge Khalid Boukichou 43-47. Un troisième quart-temps beaucoup plus équilibré, même si parfois le BCM retombe dans ses travers, nouvelle perte de balle (sur un total de 21) dunk dans la foulée d’Aaron Jones, et le CB de nouveau à +10 (46-56).

Le troisième à  se revolter:  Erik Mc Cree, l’ailier fort de 27 ans retrouve son adresse et la cible à 3-pt pour répondre aux paniers primés de Stockton, et pour scorer les deux derniers paniers (5 pts) du quart-temps, résultat 56-61 à 10 min de la fin… il y match ! 

Les Maritimes c’est aussi un combo vieux loups de mer et moussaillons, Pape Sy, 32 ans, aux lancers francs, Lucas  Bourhis, 20 ans, à 3-pt… le gros temps est passé, les deux formations sont maintenant à égalité  61 partout.

Encore 1 min 20 de temps réglementaire, 74-74 Aaron Jones (12 pts 5/11), dans la peinture, redonne l’avantage à Cholet 74-76. Moment choisi par Khalid Boukichou pour se révéler totalement clutch, en deux temps : d’abord énorme contre sur Hrovat et ensuite dunk sur le ballon de Briante Weber… 76-76 prolongation !

Le momentum est désormais du côté de Gravelines-Dunkerque, Boukichou (23 pts) toujours inspiré, Weber répond aux tirs longue distance de Stockton (meilleur marqueur de la rencontre avec 32 pts). Une minute à jouer dans la prolongation, Pape Sy à 3-pt, donne 5 pts d’avance, cette fois c’est certain les Maritimes sont sortis de la tempête.

Score final 100-96 pour le premier succès de 2021, le troisième cette saison, et aborder avec un peu plus de sérénité le calendrier à venir.

Khalid Boukichou MVP (23 pts 5reb 28 eval)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *