Betclic Élite,  France

J8 : Une belle opération pour le MSB face à Limoges


La fin de soirée aura été dure pour Limoges, les cerclistes ont pris l’eau dans le 4ème quart temps après s’être accrochés pendant les 30 premières minutes. Le score final est salé : 91-68 pour le MSB qui obtient une victoire importante dans la lutte pour le top 8.

Le match a commencé comme il s’est terminé, avec une impression de supériorité du côté du Mans. C’est simple, un run de 10-0 pour commencer en multipliant les picks&roll d’un côté avec une défense de fer de l’autre. Limoges va débloquer son compteur et monter en puissance petit à petit pour ne revenir qu’a 1 point, notamment grâce à un Marcus Ginyard très efficace. Fin de 1er quart temps : 23-22 Le Mans.

Ensuite, Le Mans continue de maintenir l’écart bien que Limoges le réduise par séquences. Mais les pertes de balles incessantes agacent. C’est pourquoi Mehdy Mary prend un temps mort en début de 2ème quart, désolé que son équipe ait déjà 7 turnovers au compteur. La différence est là, Soko et les siens gardent leur sang froid lorsqu’ils sont sous pression pour aller trouver leurs coéquipiers libres et leur offrir des paniers faciles. Du côté de Limoges, les pertes de balles s’enchaînent et les tirs du parking n’entrent pas. Boutsiele limite tout de même la casse à 6/8 au tir et Lang ne rate pas, que ce soit dans le jeu ou après des fautes, lui qui n’a toujours pas raté lorsqu’il se présente sur la ligne cette saison. 39-35 pour Le Mans à la mi-temps.

Le 3ème quart-temps sera similaire au précédent, bien que l’adresse ait augmentée des deux côtés. Toujours une grosse pression mise par la défense de Limoges, mais cette dernière reste fébrile et montre ses limites. Le Mans mène toujours la danse et se met en confiance en arrivant avec 6 points d’avance dans le quart-temps décisif. Fin du 3ème quart temps : 60-54 Le Mans.

Et cette fin de match n’aura laissé que peu de suspens. Alors que Limoges avait encore toute ses chances dans cette rencontre, le MSB veut en finir au plus vite et commence par envoyer 2 missiles à 3 points pour que l’écart soit plus confortable. La mission est claire, enterrer tout espoir. Pendant cette fin de match, les visiteurs prennent l’eau en défense, ils encaissent 31 points en seulement 10 minutes.

L’homme du match : Qui d’autre qu’Ovie Soko ? L’homme fort du (mo)Mans empile 17 points, 5 rebonds et 4 passes décisives sans trembler.

Les regrets sont du côté de Limoges, 22 pertes de balles (le Miami français?) et un Philip Alexander Scrubb à 0 point, ce ne sont pas les meilleurs façons d’obtenir une place dans le final 8 de la Jeep Elite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *