Betclic Élite,  France

La Jeep ELITE à l’arrêt jusqu’en mars ?

Vendredi, dans les colonnes de La Voix du Nord, le président du Portel, Yann Rivoal, a évoqué « une possible pause jusqu’à mars », une fois la journée du 15 au 17 janvier disputée. Tous les clubs s’accordent à dire que « Jouer à huis clos, c’est horrible pour les joueurs, pour les staffs, pour les clubs. », comme le reconnaît Laurent Legname, entraîneur de la JDA Dijon.

Dans le contexte de crise sanitaire actuel, une pause serait bénéfique pour les acteurs du basket français.

On en a discuté avec Jean-Louis Borg (directeur des opérations de la JDA et membre du comité directeur de la LNB ) avant le match, et je partage son analyse, a commenté auprès du Bien Public l’entraîneur de Nanterre Pascal Donnadieu samedi soir, après le match de Coupe de France à Dijon. C’est extrêmement compliqué pour tout le monde de jouer à la petite semaine sans trop savoir quand et où on va jouer. […] Vu la situation actuelle, je pense que ça serait bien qu’on puisse faire un break, pendant quelques semaines, lié à la situation sanitaire. Et puis reprendre de manière un peu plus cohérente au mois de mars. »

Certains dirigeants de clubs demandent à continuer la compétition, avec au moins deux rencontres disputées en février (dont une à domicile), sachant qu’il y a une fenêtre internationale de programmée.

Et sur le ton de l’humour, Pascal Donnadieu de conclure :

« Même à l’extérieur, dans une salle chaude comme Dijon, je préfère avoir un public contre nous, avec de la vie, qu’une salle vide comme ce (samedi) soir. J’ai vu que Laurent avait aussi froid que moi, j’espère qu’on n’a pas attrapé un gros rhume »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *