Betclic Élite,  France

J5 : Le Mans inaugure le Boxing Day par un succès face à Boulogne-Levallois

Pour inaugurer ce Boxing Day, le Mans Sarthe Basket recevait le leader Boulogne-Levallois. Dans une salle d’Antarès vide, crise sanitaire oblige et mené par un trio Bigote-Soko-Bamforth intenable, le MSB s’est imposé à domicile face aux Metropolitans 92 (95-88).

Valentin Bigote avait la main chaude

D’entrée de jeu, les Manceaux s’appuient sur un Valentin Bigote bouillant (22 points, 5 passes, 23 d’évaluation) pour prendre rapidement les commandes. En face, les Metropolitans 92 peuvent compter sur le tandem Tomer Ginat (14 points, 6 rebonds) – Anthony Brown (18 points, 4 rebonds, 4 passes) pour rester au contact. A l’issue d’un premier quart temps disputé, les deux équipes sont à égalité (21-21, 10e).

Le MSB rentre aux vestiaires en tête

Le MSB débute idéalement ce deuxième quart temps en infligeant un 7-0 en trois minutes aux Franciliens (28-21, 13e), de quoi provoquer la colère de Jurij Zdovc. Le temps mort demandé par le coach de Boulogne-Levallois ne stoppe pas la bonne dynamique mancelle dans ce premier acte. Scott Bamforth soigne ses statistiques (19 points, 6 rebonds, 8 passes, 30 d’évaluation) et permet au MSB de conserver les commandes à la pause (48-40, 20e).

Ovie Soko, l’homme du dernier quart temps

Les joueurs de Jurij Zdovc reviennent sur le parquet avec de bien meilleures intentions. Dans le sillage d’un Miralem Halilovic impactant (10 points), les Metropolitans 92 comblent l’écart en infligeant un 12-2 aux Manceaux en quatre minutes (52-52, 24e). Le MSB ne se démobilise pas et colle à son tour un 10-0 aux Mets pour reprendre l’avantage dans ce match. A dix minutes du terme, Le Mans mène toujours (69-64, 30e). En difficulté dans ces dix dernières minutes, les joueurs d’Elric Delord résistent grâce à un Ovie Soko omniprésent (22 points, 6 rebonds, 21 d’évaluation). Le MSB s’impose avec caractère. Avec cette défaite, les Metropolitans cèdent leur fauteuil de leader.

Les statistiques sont à retrouver ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *