Betclic Élite,  France

J4 : La JL Bourg fait exploser Le Mans en deuxième mi-temps

Battue de justesse à Beaublanc samedi soir sur un tir au buzzer de Speedy Smith, la JL Bourg a dû attendre la deuxième période pour faire exploser le MSB (98-78).

Le duo Eito-Bamforth montre la voie au MSB

Dès le début du match, le MSB se montre en réussite sous le cercle et pose énormément de problèmes à la défense bressane. Rapidement menée (12-18, 6e), la JL Bourg est obligée de demander un temps mort pour stopper l’hémorragie. Malgré le temps mort demandé par Savo Vucevic, les Manceaux continuent leur festival offensif dans ce premier quart temps (14-24, 10e). Le duo Antoine Eito (10 points, 8 passes) – Ovie Soko (24 points, 4 rebonds, 2 passes) s’est illustré dans ce premier acte. Les Bressans réagissent et infligent un 12-5 pour débuter ce deuxième quart temps mais les Manceaux ne paniquent pas et s’appuient sur un Scott Bamforth redoutable derrière l’arc (13 points, 3 rebonds) pour creuser de nouveau l’écart (29-37, 15e). Malgré une belle réaction burgienne en fin de deuxième quart temps, à la pause, les hommes d’Elric Delord mènent de 3 points à Ekinox (42-45, 20e).

Le trio Omic-Allen-Andjusic sonne le réveil de la JL Bourg et fait craquer le MSB

Au retour des vestiaires, les hommes de Savo Vucevic se montrent plus agressifs défensivement. Guidée par un excellent tandem Danilo Andjusic (24 points, 4 rebonds, 4 passes) – Kadeem Allen (17 points, 2 rebonds, 2 passes), la JL Bourg prend les commandes pour la première fois de la rencontre (49-48, 24e). L’équipe de Savo Vucevic fait le break dans ce troisième quart temps et prend 9 points d’avance avant d’aborder les dix dernières minutes (65-56, 30e). Alen Omic (11 points, 11 rebonds, 7 fautes provoquées) se montre précieux dans le dernier quart temps. Le pivot de la JL Bourg provoque beaucoup de fautes et permet à son équipe de conserver l’avantage jusqu’au bout. Dans la douleur, la Jeu s’impose à Ekinox face à une équipe mancelle qui aura tout tenter pour créer la surprise. Avec ce nouveau succès, Bourg-en-Bresse relance ainsi la machine après sa défaite concédée sur le parquet de Limoges samedi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *