Betclic Élite,  France

La promotion 2020 de l’Académie du Basket Français dévoilée

La Fédération Française de basket-ball (FFBB) a dévoilé ce lundi matin sa promotion 2020 à l’Académie du basket, le panthéon du basket tricolore.

Marguerite Radideau (1907-1978)
Marguerite Radideau fut athlète et basketteuse de 1924 à 1930. Elle débute l’athlétisme aux Linnet’s de Saint-Maur en 1924. Elle bat plusieurs records du Monde et participe aux Jeux Mondiaux féminins de 1926 et 1930 et aux Jeux olympiques en 1928. En basket, elle fait partie des Linnet’s à la création de l’équipe. Elle est le bras droit de Lucienne Velu et remporte trois titres de Championne de France en 1928, 1929 et 1930. Elle est Internationale au lancement de l’équipe de France FSFSF (Fédération des Sociétés Féminines Sportives de France) et participe au Championnat d’Europe 1930 à Strasbourg (Or) et au Championnat du Monde 1930 à Prague (Argent). Calme et discrète, ce n’en est pas moins une redoutable compétitrice. Elle arrête la compétition en 1931 après avoir épousé Pierre Schoebel, plongeur qui participera aux Jeux Olympiques de Los Angeles en 1932.

Emmeline Ndongue – Née le 25 avril 1983
Championne d’Europe 2009 et triple médaillée européenne, vice-championne olympique, championne de France à cinq reprises, vainqueur de la Coupe de France quatre fois et de la Coupe de la Fédération trois fois, de l’Euroligue en 2001, meilleure joueuse française du championnat de France en 2011…Elle compte 196 sélections en Équipe de France…Au-delà de ses qualités exceptionnelles en défense, où elle alliait taille, mobilité et intensité, elle était une joueuse d’équipe déterminante par sa motivation, son exigence et son sens du collectif. L’ampleur de son palmarès en témoigne.

Ronny Turiaf – Née le 13 janvier 1983
Bien que n’ayant jamais été médaillé avec l’Équipe de France séniors, il est, aux côtés de Tony Parker et de Boris Diaw, un symbole de l’Équipe de France des années 2000-2010. Partenaires au Centre fédéral, champions d’Europe juniors en 2000 à Zadar au terme d’un parcours épique conclu en finale face à la Croatie par un panier à la dernière seconde de…Ronny Turiaf, ils incarnent une génération ambitieuse et très attachée au maillot bleu.

A l’issue d’un parcours universitaire remarquable à Gonzaga, Ronny Turiaf est drafté par les Los Angeles Lakers en 2005. Lorsque les médecins lui détectent un problème cardiaque, sa carrière sportive semble compromise. Pourtant, 6 mois après avoir subi une opération à cœur ouvert, Ronny dispute sa première rencontre en NBA. Il effectue sa carrière en club dans plusieurs franchises de la ligue nord-américaine. En 2012, il est champion NBA avec le Miami Heat. Joueur apprécié pour son inextinguible énergie, sa volonté farouche, son engagement sans faille, il a été considéré comme un coéquipier précieux et exemplaire dans toutes les équipes au sein desquelles il a évolué.

Alain Larrouquis – Né le 15 juin 1950
Aux dires de ses coéquipiers, il ne valait mieux pas perdre aux côtés d’Alain Larrouquis…A ses qualités de basketteurs, à l’élégance de son tir en suspension, il ajoutait une haine de la défaite qui a profité à un Elan Béarnais Orthez émergeant. Le meneur de jeu adroit et déterminé accompagna le club dans son ascension vers les sommets, avant d’aller exercer son talent à l’ASVEL puis à Antibes.

Jean-Claude Bois – Né le 5 février 1936
Jean-Claude Bois a découvert le basket près d’Orléans (au Cercle Laïque des Tourelles d’Olivet) mais il dut délaisser le terrain pour poursuivre ses études à l’école normale. Il retrouva le basket-ball en tant qu’arbitre. Il excella dans ce domaine et fut nommé arbitre international en 1971. Il mena une carrière exemplaire (238 rencontres internationales arbitrées dont la finale du Championnat d’Europe féminin 1982). Il s’investit également en tant que dirigeant au sein de la Ligue régionale du Centre, dont il fut le président. Il entra au Comité directeur de la FFBB en 1988 et devint Trésorier et Vice-Président (1996-2004) de la Fédération. Son accession récente au grade de Chevalier de l’Ordre National du Mérite vient consacrer une carrière exceptionnelle au service du basket-ball.

Alain Jardel – Né le 16 juin 1946
En basket-ball, le panier contre son camp est interdit…C’est la « jurisprudence Jardel », en référence à l’astuce qui permit à Mirande de renverser un match…Pourtant, résumer Alain Jardel à ses brillants tours de passe-passe avec le règlement serait injuste… injuste pour son palmarès et injuste pour sa vision collective du basket au service de la performance. Le premier titre international majeur du basket français a été remporté par l’Équipe de France féminine en 2001. Ces douze filles en or étaient entrainées par Alain Jardel. En club, il était l’âme du BAC Mirande, qu’il conduit au sommet du Championnat de France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *