Betclic Élite,  France

J4 : Monaco s’impose dans la douleur sur le parquet de l’Elan Béarnais

Crédit photo : Pauline Pasquet

Pour les premiers pas du nouveau meneur américain en Béarn, l’Elan Béarnais a craqué en fin de match et laissé Monaco refaire son retard. La Roca Team s’impose dans la douleur sur le parquet de Pau (86-90).

L’heure de la revanche à sonné pour Vincent Sanford

Privés de son pivot sénégalais Hamady N’Diaye victime d’une entorse à la cheville, les Palois ont pu compter sur le nouveau venu. Petr Cornelie, décalé au poste 5 pour l’occasion inscrit le premier panier de la rencontre. Monaco s’appuie sur l’omniprésence de Mathias Lessort dans la peinture (16 points, 8 rebonds) pour rester au contact dans ce premier quart temps. L’Elan Béarnais se repose sur un excellent Vincent Sanford (28 points, 4 rebonds, 3 interceptions, 21 d’évaluation) pour creuser l’écart dans ces dix premières minutes (19-9, 7e). Pau termine fort ce premier quart temps (28-17, 10e).

La Roca Team défend en zone et réagit dès l’entame du deuxième quart temps en infligeant un 5-0 aux Palois pour revenir dans la partie (28-22, 12e). Les hommes de Laurent Vila sont fortement sanctionnés et peinent à trouver des solutions en attaque. Les Béarnais retrouvent des couleurs en attaque. Justin Bibbins (11 points, 10 passes) distille des caviars pour sa première au Palais des Sports de Pau et permet à l’EBPLO de conserver un avantage de 18 points à la pause (49-31, 20e).

La Roca Team revient dans le match et Rob Gray assomme Pau

Largement menée à la mi-temps, la Roca Team a sonné la révolte au retour des vestiaires. Grâce au duo Nikola Rebic (9 points) – Dee Bost (16 points), les hommes de Zvezdan Mitrovic refont leur retard dans ce deuxième acte. A dix minutes de la fin, Pau mène toujours (67-61, 30e). Avec un Rob Gray en feu (22 points), Monaco revient à hauteur de l’Elan Béarnais (69-69, 32e). Les hommes de Laurent Vila reprennent leur marche en avant dans ce dernier quart temps et s’appuient sur l’efficacité de Digué Diawara (17 points) pour reprendre les commandes (78-76, 35e). Solidaires en défense et efficaces en attaque, les Palois souffrent et laissent Monaco revenir de nouveau (83-83, 38e). En tête pendant 35 minutes, les Béarnais craquent en fin de match et laissent les Monégasques repartir avec la victoire. Monaco signe un quatrième succès en championnat.

Les statistiques du match ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *