Betclic Élite,  France

J8 : Assem Marei délivre les Metropolitans 92 dans le derby francilien face à Nanterre

Crédit photo : Metropolitans 92

Dans ce derby francilien, les Metropolitans 92 ont fait la différence au retour des vestiaires pour s’imposer face à Nanterre (73-67).

Nanterre vire en tête à la pause

Sans Vitalis Chikoko blessé à la cheville en EuroCup, les Metropolitans 92 ont quelques difficultés en ce début de match. Les joueurs de Jurij Zdovc s’en remettent à une très bonne adresse extérieure pour recoller au score (8-8, 3e). Nanterre a accéléré dans ce premier quart temps et s’est appuyé sur une attaque très efficace et un Tyler Stone omniprésent (9 points, 2 rebonds, 9 d’évaluation) pour creuser l’écart (17-25, 10e). Bousculés sur son parquet en ce début de rencontre, les Metropolitans se reposent sur un Assem Marei (17 points, 11 rebonds, 26 d’évaluation) intraitable. Récemment prolongé par le club francilien, le pivot égyptien se régale à l’intérieur et permet à son équipe de recoller dans ce deuxième quart temps (29-29, 15e). Dépassé par les Metropolitans 92 dans ce deuxième quart temps, Nanterre 92 se réveille grâce à la grosse activité de Victor Wembanyama (6 points, 6 rebonds, 12 d’évaluation). Dans un derby francilien qui tient toutes ses promesses, marqué par de la combativité, de l’intensité, des actions offensives remarquables, et bien sûr du suspense, les deux équipes sont au coude-à-coude à la mi-temps (39-42, 20e).

Assem Marei assomme Nanterre et délivre Boulogne-Levallois

Le début de deuxième période est catastrophique pour Nanterre qui encaisse un 13-4 en six minutes. Les Nanterriens sont en panne d’adresse et les Metropolitans en profitent pour creuser l’écart dans ce troisième quart temps. Assem Marei continue son chantier. Le pivot égyptien permet à son équipe de prendre deux petits points d’avance avant le dernier quart (59-57, 30e). Dans un dernier quart temps très serré, les hommes de Jurij Zdovc contrôlent parfaitement cette fin de match et s’adjugent ce derby francilien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *