France,  Interviews Betclic Élite

ITW – Serge Crevecoeur : « Il y a vraiment une excellente éthique et ambiance de travail »

A la veille du 16e de finale de Coupe de France face à Denain, Serge Crevecoeur a pris le temps de nous répondre. L’entraîneur du BCM Gravelines-Dunkerque est revenu sur la situation actuelle, l’arrivée d’Erik McCree, le départ de Quincy Ford. Entretien avec le technicien belge.

  • L’impact de jouer à huis clos

Serge Crevecoeur : « Jouer à huis clos ne me pose pas de problème. Je pense que c’est ça qu’il faut faire, je respecte cette décision. Je pense qu’aujourd’hui la priorité c’est la survie des clubs. Les clubs qui ont une économie qui dépendent de la billetterie c’est important. Ce n’est pas très gai pour les joueurs et les entraîneurs, on préfère tous jouer avec du public. Maintenant, si les aides de l’Etat venaient à compenser le manque à gagner des clubs, on serait peut-être bien obligé d’y passer par le huis clos mais en tout cas cela ne fait plaisir à personne. »

  • Coacher sans public

« C’est différent, ça fait penser à un match amical. C’est bizarre mais bon c’est un match et ce sera peut-être notre réalité rapidement. Une fois que le ballon est parti, les joueurs et le coach sont focus sur le match et on fait avec mais on a pas été habitué à ça. »

  • Garder le rythme de la compétition

« On a un match officiel demain en Coupe, c’est bien pour nous. J’avoue que c’est important d’avoir un match à enjeu. Les deux dernières semaines, on a eu chaque fois deux matchs amicaux intéressants contre Le Portel. Cela permet non seulement de garder le rythme mais l’enjeu c’est vraiment de progresser et ça, c’est clairement ce qu’on est en train de faire. Au-delà de garder le rythme qui est important, c’est progresser collectivement et individuellement, et c’est le cas. Il y a vraiment une excellente éthique et ambiance de travail. »

  • Les changements au niveau de l’effectif

« Il y a eu un changement important. C’était le changement à faire. Maintenant, il faut voir ce que ça donne les matches officiels. Avec l’arrivée d’Erik McCree, on a réussi à reprendre un joueur de grande qualité. Je reste persuadé qu’un Quincy Ford en pleine possession de ses moyens, cela reste un joueur intéressant pour nous. Malheureusement, nous n’avons pas réussi avec le staff médical dans un délai très court, à faire en sorte qu’il soit proche des 100 %. Il en était vraiment loin et lui aussi comme pour nous, c’était la meilleure décision à prendre. Il n’y aura pas d’autres changements pour le moment. On a Itay Segev qui est blessé, on a beaucoup de vision sur la durée. Si cela dure plusieurs semaines, on pourra envisager de recruter un pigiste médical mais pour le moment, on n’en est pas là. »

  • L’apport de McCree

« L’apport de McCree, on le voit à l’entraînement tous les jours, on l’a vu lors des deux derniers matchs amicaux contre Le Portel. J’espère qu’on le verra demain en Coupe de France, l’apport est indéniable. On est clairement une meilleure équipe avec McCree. Maintenant, c’est pas pour ça que tout d’un coup on doit s’imaginer tout en haut de l’affiche et on va terminer dans les playoffs. C’est beaucoup plus complexe que ça mais en tout cas, pour nous, ce changement a été bénéfique, ça c’est clair. »

  • Un éventuel retour à la compétition et le problème de l’équité

« Il faudra être prêt quand ça va repartir, c’est ça l’enjeu. Je sais qu’il y a un Bureau Directeur de la Ligue mardi ou mercredi prochain. Moi ce que j’espère c’est que fin novembre, début décembre on sera fixé : savoir si on recommence en décembre ou en janvier. Je pense que la saison va se terminer. Mais je ne pense pas qu’elle aura été équitable. L’équité est déjà mise à mal. On a joué des matchs à huis clos, d’autres ont joué avec une jauge à 1000 personnes, d’autres avec une jauge à 5000. Sur les 7 ou 8 premiers matches de la saison, il y a un problème d’équité. Je pense que la ligue doit réfléchir à ça et ajuster son règlement. »

  • Les occupations en dehors du basket

« On travaille vraiment beaucoup et on essaie d’anticiper la reprise de différentes manières donc il y a beaucoup de basket. Il y a beaucoup de basket, sinon j’aime lire donc je lis beaucoup et puis avec cette période c’est sympa, je peux retourner à Bruxelles voir ma famille. C’est pas loin, c’est pas comme quand j’étais à Pau. C’est plus facile pour rentrer. »

  • Son avis sur l’Elan Béarnais

« C’est intéressant. Ils ont fait du bon recrutement notamment avec le meneur (Shannon Evans). J’ai l’impression qu’il est vraiment intéressant. Je trouve que l’équipe a l’air de bien jouer ensemble, il y a quand même de bons JFL. Le recrutement est pas mal et je pense que c’est loin d’être une mauvaise équipe, au contraire. »

Propos recueillis par Dimitri VOITURIN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *