Betclic Élite,  France

J10: Danilo Andjusic (JLB) crucifie Boulogne-Levallois

(crédit JBL )

C’est un choc qui opposait deux équipes de caractère. Les Metropolitans 92 (meilleure défense) face à la  Jeunesse Laïque de Bourg en Bresse (meilleure attaque). Et c’est bien les Bressans qui se sont imposés sur le fil, grâce à un shoot stratosphérique, et clutch du Serbe Danilo Andjusic.

UN DUEL TACTIQUE 

La Jeep Elite continue, et résiste face à la crise de la COVID-19. Dans un Palais des Sports Marcel Cerdan vide, les deux équipes s’observent. Le marquage individuel est au rendez-vous. Les Metropolitans font jeu égal jusqu’à la 5e minute. Du côté de Bourg en Bresse, on confie les clés du camion à Kadeem Allen (14 points, 1 rebond, 2 passes) , peu en vue depuis le début de la saison. Son coéquipier Pierre Pelos ( 6 points, 5 rebonds, 1 passe) se démarque, et permet à la JL de mener de 6 points à la fin de ce premier quart temps tactique. (11-17, 10e)

Les Mets de Jurij Zdovc reviennent fort en début de deuxième quart temps. L’Égyptien Assem Marei (20 points, 7 rebonds, 1 passe) se distingue par quelques post up, ainsi que par des rebonds pleins de détermination. Et le show Maxime Roos ( 16 points, 3 rebonds) débute. Le français est en feu avec un 3/3 de réussite à 3 points. Boulogne-Levallois recolle, et passe devant une Jeunesse Laïque prise contre le cours du jeu. Ce choc tient en effet toutes ses promesses, compte tenu de deux quarts temps distincts. (36-32, 20e)

UNE FIN DE MATCH À SUSPENS

Revenues des vestiaires, les deux équipes changent totalement de tactiques. Les contres attaques sont de sortie… Et cela fait les affaires de la JL, qui reprend les rênes de la rencontre grâce au MVP de la saison 2017-2018 Zachery Peacock ( 14 points, 3 rebonds, 4 passes) réaliste. Les locaux perdent leurs duels, ainsi que d’importants rebonds. Les hommes de Savo Vučević, sont à 10 minutes de s’imposer. (49-56, 30e)

Air ball et briques s’accumulent sur le parquet de Levallois. Néanmoins, Bourg en Bresse subit les foudres de Maxime Roos, l’homme fort des Mets. Tomer Ginat ( 11 points, 4 rebonds, 5 passes) et Danilo Andjusic (14 points, 6 rebonds, 1 passe) se répondent mutuellement à 3 points dans un money time à enjeu. Alors que certains brillent, d’autres déçoivent comme Brandon Brown, presque invisible (11 points, 6 passes) … Le Small Ball est adopté par les deux coaches. Le suspens est à son apogée… Mais qui perdra pour la première fois de la saison ?  CLUTCH… Danilo Andjusic s’extirpe merveilleusement d’une sortie  d’écran, et ça fait mouche à trois points. À une seconde du buzzer, les Bressans explosent de joie et signent une 4e victoire de rang. (76-79, 40e).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *