Betclic Élite,  France,  Interviews Betclic Élite

ITW – Christophe Denis : « Je prends beaucoup de plaisir à commenter les matches »

Crédit photo : LNB

Depuis le début de la saison, Christophe Denis commente les matches de Jeep ELITE sur la chaîne L’Équipe. Aux côtés de Benoit Cosset ou encore Frédéric Mazéas, l’ancien coach de Pro A prend plaisir à analyser et commenter le basket. Rencontre.

  • Que pensez-vous du retour du basketball français en clair à la télévision ?

Christophe Denis : « C’est une très bonne nouvelle. Cela apporte de la visibilité au basketball et notre sport en a cruellement besoin. Ces rendez-vous hebdomadaires permettent de toucher un public assez large, qu’il soit connaisseur ou non-initié. L’objectif avec la diffusion de ces rencontres en clair est de redonner au basketball français toute sa place. Il faut savoir qu’il y a deux diffuseurs cette année. Bien sûr, les matchs sont retransmis sur La chaîne L’Équipe mais aussi sur Sport en France, ce qui est une très bonne chose. »

  • Le championnat vient de commencer, quelles sont les forces en présence ?

C.D : « Il y a bien sûr des équipes comme l’ASVEL, Boulogne-Levallois, la JDA Dijon ou encore la JL Bourg. Les Villeurbannais ont un sacré collectif cette saison même si l’ensemble de l’équipe n’a pas encore trouvé tous les automatismes. On l’a vu notamment hier face à Orléans. L’ASVEL est une très grosse équipe sur le papier, il faut encore lui laisser du temps pour trouver cette alchimie. Les Metropolitans n’ont pas encore perdu cette saison et font aussi figurent de favoris dans le haut du tableau. La JDA Dijon sort d’une très grosse saison et confirme en ce début de saison tout comme la JL Bourg qui reste constante année après année.

Après vous avez des équipes comme Nanterre, l’Elan Béarnais ou encore Limoges qui auront aussi leurs cartes à jouer dans ce championnat. C’est un championnat très plaisant avec des rencontres fabuleuses à suivre. »

  • Tony Parker est l’invité de l’Equipe du Soir ce lundi, qu’attendez-vous de sa prise prise de parole ?

C.D : « J’attends avec impatience sa prise de parole même si je ne sais pas encore ce qu’il va dire. Tony est la figure de proue de notre sport. Comme tout le monde, j’ai lu ses déclarations dans L’Equipe. Sa parole compte et peut faire bouger les choses. »

  • Vous avez été coach de la JL Bourg lors de la saison 2015-2016, quel regard portez-vous sur les performances du club aujourd’hui, notamment sur la scène européenne ?

C.D : « Il est excellent. La JL Bourg dispose d’un collectif très complet avec d’excellents joueurs. Danilo Andjusic est extrêmement fort, tout comme Zachery Peacock. En EuroCup, ils ont un groupe à leur portée et les récents performances notamment contre Belgrade (victoire 89-76) le prouvent. Depuis l’arrivée de Savo Vucevic à la tête de cette équipe, le travail effectué par le staff est excellent. »

  • Quelles seraient les conséquences si la saison s’arrêtait de nouveau ?

C.D : « Ce serait catastrophique. Ce serait très compliqué sur le plan économique. Je ne comprends pas pourquoi le rugby a pu bénéficier d’aides de la part du gouvernement et le basket non. Cela s’explique sans doute mais cela reste incompréhensible. »

  • Un mot sur votre rôle de consultant qui diffère de celui d’entraîneur ?

C.D : « Je prends beaucoup de plaisir à commenter les matches. J’ai une équipe formidable autour de moi. Avant chaque rencontre, je me renseigne sur chaque équipe pour bien expliquer chaque phases de jeu à l’antenne. Commenter est un exercice très différent mais tout aussi plaisant. J’aime beaucoup m’imprégner de l’ambiance qui règne dans la salle avant le match. Le but est aussi de permettre aux connaisseurs comme aux non-initiés de suivre et comprendre ce qu’il se passe sur le terrain. Rappeler des règles simples comme la règle des 5 fautes d’équipe qui entraînent automatiquement un lancer-franc derrière est important pour que tout le monde puisse comprendre le basket. »

  • Quelles équipes peuvent prétendre à une place en playoffs même si la saison est encore longue ?

C.D : « Il y a toujours des équipes comme l’ASVEL, la JDA Dijon, Boulogne-Levallois, la JL Bourg ou encore Monaco. Certaines équipes peuvent se battre et prétendre aux playoffs. Je pense notamment à Limoges qui a les armes pour être « playoffable » ou encore Strasbourg. Il faut savoir qu’une équipe comme Strasbourg, c’est une équipe qui a changé la quasi-totalité de son effectif et repartir avec un groupe tout neuf n’est pas chose aisée. La JDA Dijon comme la JL Bourg d’ailleurs sont deux équipes qui ont eu la chance de conserver cette ossature d’une saison à l’autre et construire un projet sur la durée. Le parcours de Dijon en BCL en est la preuve. »

  • Que pensez-vous des débuts de Benoît Cosset dans ce rôle, lui qui a l’habitude de commenter du rugby ?

C.D : « Il est très bon ! Il prend son rôle très à cœur. Il faut savoir qu’il n’a pas choisi de commenter le basket mais on lui a proposé et il répond présent. C’est un travailleur acharné qui se documente beaucoup sur chaque joueur et chaque équipe avant chaque match. Il a tous les magazines de basketball qui existent sur son bureau et les consulte tout le temps. Vous savez, c’est très difficile de passer derrière des personnes qui font ce métier depuis très longtemps. Certains commentent des matches depuis plus de trente ans. Tous les commentateurs, moi y compris, ont parfois quelques difficultés à l’antenne. Benoît apprend vite et passe très bien à l’antenne. Je lui tire mon chapeau ! Et puis, nous avons une équipe très complémentaire. Simon Darnauzan apporte lui aussi sa vision du basket, il est plus proche du terrain. »

  • Quelles équipes vous ont le plus séduit techniquement ?

C.D : « L’ASVEL est plaisant à regarder même si les automatismes ne sont pas encore là. Hier soir contre Orléans, cela fait plaisir de voir la jeune génération dominer sur les parquets. Quand on voit la prestation de Matthew Strazel (20 points dans la victoire rhodanienne lundi soir), on ne peut que s’en réjouir. J’aime beaucoup aussi le jeu proposé par Boulogne-Levallois. Jure Zdovc est un très grand coach. Je vais d’ailleurs me rendre à l’entraînement des Mets pour me préparer au match de samedi que je commenterai (Boulogne-Levallois reçoit la JL Bourg).

J’aime beaucoup le style de jeu proposé par Mehdy Mary. Il fait du très bon travail avec le Limoges CSP. L’Elan Béarnais me surprend aussi en ce début de saison. La prestation collective proposée par Pau sur le parquet de Boulogne-Levallois m’a beaucoup plu. Laurent Vila est lui aussi un grand entraîneur et fait du très bon travail depuis le début de saison. »

  • Un pronostic pour le match entre Boulogne-Levallois et la JL Bourg samedi ? Et qui peut remporter le premier clasico de la saison selon vous ?

C.D : « Je ne suis pas très doué au jeu des pronostics. Pour samedi, je dirai que la JL Bourg peut faire un coup sur le parquet de Marcel-Cerdan. Le collectif bressan est de très grande qualité cette saison. Danilo Andjusic est excellent depuis le début de la saison et Bourg-en-Bresse a aussi dans ses rangs des joueurs d’expérience comme Zachery Peacock. Ce sera assurément un match très plaisant à regarder et à commenter.

Pour le clasico, vous m’auriez posé la question il y a quelques mois, j’aurais dit Limoges mais actuellement ce que propose Pau est très bon. Honnêtement je ne sais pas. »

  • Pour terminer, quels sont vos objectifs en termes de coaching cette saison ?

C.D : « Je coache toujours cette année. J’entraîne l’équipe de Malakoff qui évolue en pré-nationale. L’objectif est avant tout de prendre du plaisir. Mais je ne m’interdis rien, si une opportunité se présente, je serai ravi de revenir sur un banc. »

Propos recueillis par Dimitri VOITURIN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *