Betclic Élite,  France

Tony Parker : « On ne peut pas jouer à huis clos toute une saison, c’est impossible »

De retour à San Antonio, Tony Parker s’est montré inquiet. Dans un entretien accordé à L’Equipe, le Président de l’ASVEL demande de l’aide au gouvernement. Même si son club a accepté de jouer à huis clos durant le mois de novembre, l’ancien meneur des Bleus insiste sur le fait que cette situation ne peut pas durer toute la saison.

« Si ça dure plus longtemps, on va mourir ! Les clubs vont mourir. On ne peut pas jouer à huis clos toute une saison, c’est impossible. Il faut que le gouvernement nous aide. Ce serait bien qu’il retire les charges patronales, au moins sur la durée du confinement. J’ai peur pour le basket. »

Tony Parker est ouvert à la discussion et pourrait même rencontrer les responsables politiques pour en débattre.

« Je suis dispo pour aller discuter, être proactif, aller de l’avant et trouver des solutions. Le basket français a des ressources. En temps de crise, il est extrêmement mobilisé. Mais à la fin de la journée, on ne pourra pas faire de miracles. Oui, on peut jouer ainsi, pendant un mois, on prend sur nous. Mais après, ce sera impossible. Pendant longtemps, le gouvernement a dit qu’il ne fallait plus que l’on dépende des collectivités, de l’argent de la ville, etc. C’est exactement ce que l’on a fait en développant le marketing, le partenariat avec nos sponsors. Mais là, ça nous tue. Il faut qu’on essaie de fédérer tout le monde pour tenter de trouver une solution et sauver le basket français. »

Reste à savoir si ce message sera entendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *