Betclic Élite,  France

J2 : L’Elan Béarnais arrache la victoire après prolongation face au Mans

Crédit photo : Charlotte Geoffray

Quatre jours après sa large victoire face à Boulazac, l’Elan Béarnais a enchaîné en venant à bout d’une équipe mancelle très accrocheuse après prolongation (90-81).

L’adresse extérieure mancelle fait mal à l’Elan Béarnais

Un mois après l’annonce du report de la rencontre, Manceaux et Béarnais se retrouvaient au Palais des Sports de Pau. Le 28 septembre dernier, tout l’effectif de l’Elan Béarnais était touché par la Covid-19 et l’ensemble du club était à l’arrêt. Ce mercredi soir, les hommes de Laurent Vila ont remis les pendules à l’heure. Malgré une mauvaise entame (0-5, 2e), l’Elan Béarnais a bien réagi pour revenir à hauteur grâce notamment à un très bon Jérémy Leloup (14 points, 5 interceptions). Après dix minutes très accrochées, Antoine Eito dégaine à 3- points au buzzer et permet au MSB de prendre les commandes (16-17, 10e).

Les Manceaux se montrent en réussite derrière l’arc et creusent un petit écart dès l’entame du deuxième quart temps. Valentin Bigote (6 points) puis Antoine Eito (9 points, 2 rebonds) donnent 5 points d’avance au MSB (20-25, 14e), obligeant Laurent Vila à stopper le jeu. En difficulté dans cette première mi-temps, les Palois se reposent sur un Hamady Ndiaye omniprésent dans la peinture (13 points, 5 rebonds) pour rester au contact. A la pause, l’Elan Béarnais est mené de deux petits points (31-33, 20e).

Shannon Evans offre la victoire à l’Elan Béarnais

Au retour des vestiaires, le combat continue dans la peinture. Insolents de réussite à 3- points, les Manceaux conservent la tête dans ce match. Pau s’accroche et le néo-béarnais Hamady Ndiaye permet à son équipe de recoller une nouvelle fois. A dix minutes de la fin, Le Mans est toujours devant (46-48, 30e). Timide dans le premier acte, Scott Bamforth (15 points) a réglé la mire et permis au MSB de se détacher dans cette deuxième période. Les hommes de Laurent Vila font preuve de caractère dans cette fin de match. Guidés par un Shannon Evans une nouvelle fois décisif (27 points, 11 passes, 32 d’évaluation), les Béarnais forcent le MSB à disputer une prolongation. Grâce à l’efficacité redoutable de son meneur de jeu américain, l’EBPLO fait plier son adversaire et s’offre une bien belle victoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *