Betclic Élite,  France

J6 : Champagne Basket s’impose sur le fil au Mans

Crédit photo : Champagne Basket

Après deux victoires en deux matches, Le Mans souhaitait confirmer sa bonne dynamique avec la réception de Champagne Basket. Mais les champenois, grâce à un troisième quart temps de folie (6-22), ont fait la différence et se sont offert leur première victoire de la saison (84-87).

Scott Bamforth prend feu en début de match

Après quatre défaites de rang, Champagne Basket souhaitait enfin lancer sa saison ce samedi soir en terre mancelle. Grâce à un excellent départ (3-10, 4e), les hommes de Cédric Heitz prennent rapidement les commandes. Si les champenois démarrent fort, les Manceaux s’en remettent à l’efficacité longue distance de Scott Bamforth (16 points, 4 rebonds, 1 passe) pour repasser en tête. A l’issue d’un premier quart temps de folie et une réussite insolente derrière l’arc, le MSB mène au score (25-17, 10e).

Arnas Velicka et Travis Leslie sonnent le réveil champenois

Dès l’entame du deuxième quart temps, les champenois réagissent et comblent peu à peu leur retard. Dans le sillage de son meneur Arnas Velicka (25 points, 10 passes) et de son ailier Travis Leslie (23 points, 4 passes, 5 rebonds), Champagne Basket recolle dans cette première mi-temps. Malgré un deuxième quart temps plus accroché, le MSB se repose sur l’efficacité de Valentin Bigote (18 points) et de l’omniprésence du pivot Ovie Soko dans la peinture (16 points, 11 rebonds) pour conserver l’avantage à la pause (48-44, 20e).

Au retour des vestiaires, les champenois continuent de s’accrocher. Le MSB se montre moins en réussite qu’en début de match mais parvient tout de même à garder l’avantage à la marque. Dominique Archie (11 points, 4 rebonds) ramène Champagne Basket à égalité (52-52, 25e). Grâce à un 22-6 infligé aux Manceaux en dix minutes, les champenois reprennent les commandes dans ce match à l’issue d’un troisième quart temps renversant (54-66, 30e). Les hommes de Cédric Heitz maîtrisent cette fin de rencontre et s’imposent à Antarès. Le Mans tombe pour la première fois cette saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *