Betclic Élite,  France

J5 : Nanterre solide face à Strasbourg

Crédit photo : Liliane Boussac

Après son succès sur le parquet de Châlons-Reims, Nanterre 92 a signé une troisième victoire consécutive en championnat à domicile face à Strasbourg (89-80).

Couvre-feu oblige, les deux équipes s’étaient entendues pour avancer le match à 16h ce samedi. Devant 1000 spectateurs, les hommes de Pascal Donnadieu ont assuré l’essentiel en venant à bout d’une valeureuse équipe strasbourgeoise.

Une entame catastrophique puis le réveil

Les Nanterriens débutent très mal cette rencontre et encaissent un terrible 3-11 en trois minutes. Pascal Donnadieu stoppe le jeu et remobilise les troupes. Les Franciliens s’appuient sur la paire Chris Warren (21 points, 4 rebonds, 3 passes) – Dwight Buycks (18 points, 3 passes) pour recoller au score. Les Alsaciens se montrent dominateurs dans la peinture. Le duo Bonzie Colson (15 points) – Yannis Morin (11 points) fait très mal en ce début de partie. Nanterre s’en remet à son adresse longue distance pour rester au contact de Strasbourg. Au terme d’un premier quart temps très offensif, les deux équipes sont à égalité (23-23, 10e).

La SIG Strasbourg démarre fort dans ce deuxième quart temps. Les Strasbourgeois se reposent sur un secteur intérieur en très grande forme pour reprendre leurs distances. Nanterre ne panique pas et profite du bon passage de Damien Bouquet pour revenir à hauteur. A la pause, c’est Strasbourg qui fait la course en tête (39-43, 20e).

Nanterre accélère, Strasbourg s’effondre

Nanterre revient sur le parquet avec les mêmes intentions et colle un 5-0 d’entrée pour repasser devant (44-43, 22e). Les deux équipes se rendent coup pour coup dans cette deuxième mi-temps. Strasbourgeois et Nanterriens ne se lâchent pas d’une semelle dans ce troisième quart temps. La SIG s’appuie comme souvent depuis le début de saison sur l’efficacité de Brandon Jefferson (12 points, 5 rebonds, 4 passes, 12 d’évaluation) pour conserver les commandes dans ce match. A dix minutes de la fin, Strasbourg est toujours devant (66-68, 30e).

Les hommes de Pascal Donnadieu finissent idéalement ce match en infligeant un cinglant 15-3 en six minutes pour prendre un avantage définitif. Discret en première mi-temps, Isaia Cordinier a tout de même pesé sur la rencontre (17 points). Comme contre Limoges, la SIG Strasbourg aura tenu trente minutes avant de s’effondrer. Nanterre se rattrape parfaitement après sa défaite européenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *