Betclic Élite,  France

J5: L’AS Monaco impitoyable face à l’Élan Chalon

crédit Monaco Basket

Monaco accueillait cet après-midi des Chalonnais en quête de confiance. Réalistes d’entrée, les coéquipiers de Dee Bost (ASM) n’ont laisser aucune chance à leurs antagonistes. (90-60) 

UN RYTHME INFERNAL

Sur un parquet reluisant de la salle Gaston-Médecin, les Monégasques avaient à cœur de s’illustrer. Face à des Chalonnais privés de leur meneur Sean Armand, ainsi que Garret Sim, la logique se fait respecter.  La Roca Team est omniprésente. Mathias Lessort (12 points, 6 rebonds, 3 passes) se distingue parfaitement par son influence dans la raquette. Très peu réalistes à trois points durant ce premier quart temps (0/4), les hommes de Julien Espinosa peinent à suivre le rythme imprimé par Monaco, emmené par un Marcos Knight (17 points, 3 rebonds, 3 passes) galvanisé. (26-11, 10e)

L’écart se creuse, et Monaco s’enflamme. Tout le monde s’y met, comme Abdoulaye N’doye (11 points 1 rebond, 3 passes) ou bien Damien Inglis (14 points, 3 rebonds). Organisés aussi bien en attaque qu’en défense, les joueurs de Zvezdan Mitrović font le break grâce à un Dee Bost (14 points, 3 rebonds, 10 passes) inspiré. Tout va bien du côté des locaux, jusqu’à ce que leur meneur Khadeen Carrington (4 points, 3 rebonds, 1 passe) s’écroule dans la peinture adverse. Le joueur se tord de douleurs et sort portés par ses coéquipiers à seulement deux minutes de la pause. Le seul point noir de Monaco à la mi temps, qui s’envole. L’Élan, faible défensivement, est sans voix. (51-32, 20e)

UNE PERFORMANCE COLLECTIVE

Les Chalonnais reviennent avec de bonnes intentions. Défensivement plus rigoureux, ils rattrapent un bon nombre de points. Rafael Menco ( 15 points, 6 rebonds, 3 passes) et Myles Hesson ( 14 points, 6 rebonds, 3 passes) remobilisent leurs troupes par des fulgurances individuelles. La balle circule mieux du côté de l’Élan, mais les 2 dernières minutes de ce 3e quart temps les feront mentir. L’homme fort du moment Mathias Lessort réchauffe la salle par ses fulgurances aux paniers. L’AS Monaco est toujours devant, malgré la réaction poussive de Chalon-sur-Saône. (72-50, 30e)

C’est une fin de match sans suspens. Les Monégasques gèrent les dernières offensives Chalonnaises. La prestation de l’ex Monégasque Eric Buckner ( 0 point, 8 rebonds, 1 passe) reflète l’état d’esprit de Chalon, complètement absent. Les dernières minutes ont permis à Dee Bost de réaliser un double-double, et de faire rentrer les jeunes joueurs de la Roca comme Rudy Demahis-Ballou (2 points).Le suspens n’a quasiment pas exister, et les Monégasques frappent un grand coup en s’imposant de trente points d’écart face à des Chalonnais inexistants. (90-60, 40e)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *