Betclic Élite,  France

J3: L’AS Monaco en démonstration face à la Chorale Roanne

(F. Porcu / L’Équipe)

Trois jours après sa victoire en EuroCup à Andorre, l’AS Monaco recevait la Chorale Roanne. L’occasion de se racheter pour les deux équipes après une défaite au compteur. Mais c’est bien l’AS Monaco qui s’est facilement imposé. (86-61)

L’AS Monaco hésitant 

Encouragés par près de 1000 spectateurs, les joueurs de la RocaTeam se sont montrés timides en ce premier quart temps. Malgré un Mathias Lessort (17 points, 10 rebonds, 2 passes) omniprésent dans la peinture, les Monégasques manquent de réalisme à 3 points. Cette performance décevante permet aux Roannais de réaliser un premier quart temps solide. Emmenés par un Jackson Raw adroit( 12 points, 3 rebonds), et un Ronald March bouillant (14 points, 5 rebonds, 4 passes) , les Choraliens mènent de trois longueurs à la fin du premier quart temps. (15-18, 10e)

Les joueurs de la RocaTeam subissent une réelle soufflante de leur coach Zvezdan Mitrović. À la peine derrière la ligne des 3 points, on assiste à une réaction poussive des joueurs de Monaco. Une équipe Roannaise dominante dans la raquette réalisa une bonne entame de 2e Quart Temps. Mais plus organisés défensivement, les Monégasques auront pu compter sur un Mathias Lessort des grands soirs. Déterminé aux rebonds, l’ancien Munichois confirme les attentes placées en lui. Jusqu’ici maladroit, on assiste au réveil du bulgare Dee Bost (10 points, 4 passes). Les hommes du Rocher reviennent à hauteur de la Chorale ,et mèneront de 5 points à la mi-temps. (42-37, 20e)

La RocaTeam s’envole

En début de troisième quart temps, les joueurs de Monaco font le break. Acclamés par des supporters enthousiastes (comme à leur habitude), le niveau en est de toute autre facture. Remontés offensivement, ils s’appuient sur l’ancien MVP du championnat allemand Marcos Knight (17 points, 4 rebonds), recruté cet été pour tenter d’agripper le titre de Jeep Élite. Crescendo, la RocaTeam augmente le rythme. Les ballons s’enchaînent facilement, et les joueurs de Roanne disparaissent totalement des radars. Le doute apparaît sur le visage de Jean-Denys Choulet (coach de la Chorale). Les Monégasques s’envolent (63-50, 30e)

Des maillots blancs en fusion, l’AS Monaco est en démonstration durant ce 4e quart temps. Portés par un Marcos Knight époustouflant et un Mathias Lessort « on fire » en double-double, les joueurs de la Principauté pulvérisent leurs adversaires Roannais. Une réelle satisfaction pour des joueurs montés en puissance de minute en minute. (86-61, 40e) Leur première victoire en cette nouvelle saison de Jeep Élite.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *