Betclic Élite,  France

J2 : L’ASVEL ouvre son compteur, Cholet et Limoges réagissent

Plusieurs réactions étaient attendues après des défaites concédées plus ou moins lourdement lors de la précédente journée. Cholet, largement battu par Orléans, a su réagir face à l’Elan Chalon (91-73) tout comme Limoges qui s’est imposé contre Gravelines-Dunkerque (65-77). De son côté, l’ASVEL a enfin lancé sa saison en dominant Champagne Basket dans la douleur (73-85).

Les réactions de Limoges et de Cholet

Après la déroute face à Orléans, les hommes d’Erman Kunter ont su réagir en prenant le meilleur sur l’Elan Chalon. Guidé par un excellent Lasan Kromah, les Choletais ont accéléré dans le deuxième quart temps. Malmené par les Chalonnais dans les dix premières minutes (15-18, 10e), Cholet a infligé un 17-2 à leurs adversaires pour prendre le large (44-26, 20e). Au retour des vestiaires, les joueurs d’Erman Kunter ont continué leur festival offensif face à une équipe chalonnaise incapable de défendre. CB s’offre la première de la saison et repart de l’avant après son revers à Orléans.

Tout comme Cholet, Limoges s’est bien repris ce mardi soir en battant le BCM Gravelines-Dunkerque. Largement en tête à l’issue d’un premier acte maîtrisé (30-43, 20e), les Limougeauds ont pu compter sur le tandem Nicolas Lang – Jerry Boutsiele pour faire la différence malgré un gros retour des Gravelinois en fin de match.

L’ASVEL débloque le compteur dans la douleur

Toujours privés de Guerschon Yabusele forfait, les hommes de TJ Parker ont fait oublier leur début de saison raté et la défaite de la semaine passée face à la JDA Dijon. Sérieux et appliqués dès le début du match, les Villeurbannais ont eu beaucoup de mal à se défaire de champenois très accrocheurs. A la pause, l’ASVEL ne menait que de 7 points (40-47, 20e). Portée par le quatuor Allerik Freeman – Norris Cole – Moustapha Fall – David Lighty, l’équipe de TJ Parker a su résister à Champagne Basket en seconde période pour décrocher la première victoire de la saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *