Betclic Élite,  France

J1 : La JDA Dijon donne le ton et fait tomber l’ASVEL

Crédit photo : Basketball Champions League

Pour son premier match de la saison, la JDA Dijon a reversé la situation à son avantage pour s’imposer face à l’ASVEL (81-74).

Pour célébrer le retour du basket français en clair à la télévision, la Chaine l’Equipe diffusait une très belle affiche entre la JDA Dijon et l’ASVEL. Battus en Leaders Cup la saison dernière, les Rhodaniens se veulent revanchards.

Un match de séries

D’entrée de jeu, les hommes de TJ Parker imposent leur densité physique dans la raquette. Guidés par un excellent Moustapha Fall (4 points, 4 rebonds), les Villeurbannais infligent un 12-0 en cinq minutes obligeant Laurent Legname à stopper le jeu. L’entrée de David Holston fait du bien à la JDA qui comble peu à peu son retard. Les hommes de Laurent Legname retrouvent leur adresse extérieure et inversent la tendance. Guidés par Axel Julien (19 points), les Dijonnais collent un 11-0 à l’ASVEL pour rester au contact dans ce premier quart temps. L’ASVEL mène d’un petit point après dix minutes très disputées (17-18, 10e).

Le deuxième quart temps est tout aussi accroché et les deux équipes ne se lâchent pas. Si les hommes de TJ Parker se détachent, les Dijonnais répondent dans la foulée. Les Villeurbannais parviennent à conserver l’avantage grâce à la force de leur collectif (23-30).

une jda renversante et un david holston en feu

Au retour des vestiaires, la JDA Dijon démarre fort grâce à un Alexandre Chassang omniprésent (11 points). Les hommes de Laurent Legname restent en vie dans ce match grâce à une adresse longue distance. Villeurbanne ne panique pas et s’appuie sur Ismaël Bako (10 points) pour garder les commandes. Le chassé-croisé continue dans ce troisième quart temps et l’ASVEL est toujours devant (53-54, 30e).

Métamorphosée dans ces dix dernières minutes, la JDA Dijon reprend l’avantage. David Holston sort de sa boîte (22 points) et permet à son équipe de creuser l’écart. Mais les hommes de TJ Parker restent au contact. Allerik Freeman (15 points) prend feu à son tour derrière l’arc et permet aux Rhodaniens de rester à 3 points des Dijonnais. Mais Dijon tient bon jusqu’au bout et fait chuter l’ASVEL à domicile pour la première fois de la saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *