France,  Interviews féminines,  Ligue Féminine 2,  Ligue Féminine de Basket

[ITW – LF2] : Maud Stervinou – « Le projet de Calais m’a séduite »

A une semaine de la reprise du championnat contre Chartres, la jeune Brestoise Maud Stervinou a pris le temps de répondre à nos questions. Entre la déception de la saison dernière arrêtée pour cause de Covid-19, l’Open de France et ses ambitions pour la saison prochaine, l’arrière de 23 ans s’est livrée.

  • Comment t’es-tu préparée pour cette nouvelle saison ?

Maud Stervinou : « Afin de préparer ma nouvelle saison, j’ai fais appel à un préparateur physique, Laurent Norbal. Il m’a accompagné pendant un mois sur de la réathlétisation, beaucoup de course et de renforcement. J’ai également fait appel à un coach de basket, David Munoz, assistant de Girona, avec qui je travaille depuis deux ans. »

  • Que retiens-tu de la dernière édition de l’Open de France ?

M.S : « L’Open de France de Nantes a été un retour à la compétition plus que satisfaisant. J’ai pris beaucoup de plaisir à évoluer avec mon équipe tout au long du tournoi. Nous avons eu la chance de nous entraîner pendant une semaine afin de préparer la compétition. Je suis fière de notre seconde place. »

  • Quel bilan tires-tu de ces deux années passées à Toulouse ?

M.S : « J’ai passé deux belles saisons à Toulouse. La première a été très enrichissante, c’était pour moi un premier pas dans le haut niveau loin de mon club formateur. Je retiens principalement un titre de vice championne de France. Malheureusement, ma seconde saison n’a pu aboutir. J’ai passé de très bons moments avec mes coéquipières, avec mon coach, avec qui nous avons noué une relation forte. »

  • Pourquoi avoir fait le choix de signer à Calais ?

M.S : « Calais m’a offert l’opportunité d’avoir un rôle majeur au sein d’une équipe de LF2. La structure est professionnelle, il faut souligner que Calais a connu le plus haut niveau français et qu’ils en ont gardé les bases. Le projet m’a séduite, l’accompagnement des coachs dans la recherche de performance, la confiance qu’ils ont décidé de m’accorder ont été les éléments décisifs à ma prise de décision. »

  • Comment abordes-tu cette nouvelle saison avec ces conditions particulières liées à la pandémie ?

M.S : « Je me suis préparée rigoureusement comme les saisons précédentes avec une attention particulière sur ma condition physique au vu de l’arrêt prolongé auquel nous avons dû faire face. Je suis impatiente de reprendre le championnat. »

  • Quels sont les objectifs affichés par le club pour la saison à venir ?

M.S : « Nous souhaitons nous qualifier pour les playoffs. »

  • Quand tu n’es pas sur le parquet, que fais-tu pour mettre en lumière le basketball féminin ? As-tu d’autres passions en dehors du basketball ?

M.S : « J’adhère à une association qui se nomme « Le collectif des sportives », et par l’intermédiaire de mes réseaux sociaux je partage au maximum toutes les publications qui mettent en valeur le sport féminin de manière générale. J’aime cuisinier, j’aime lire mais le basket reste la seule discipline à laquelle j’accorde le mot passion. »

  • Enfin, que peut-on te souhaiter pour cette nouvelle saison ?

M.S : « Vous pouvez me souhaiter une belle saison collective et individuelle, d’atteindre les objectifs que je souhaite atteindre et surtout une bonne santé. Merci »

Propos recueillis par Dimitri VOITURIN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *