Non classé

Plusieurs clubs militent pour une saison blanche sans champion

Alors que le basket est à l’arrêt depuis quelques jours, plusieurs dirigeants de clubs militent pour une saison blanche sans champion ni relégation.

Cédric Heitz, entraîneur du CCRB s’était exprimé dans les colonnes de l’Union :

« Pour moi, on est dos au mur, le mieux serait d’arrêter le championnat et faire une année blanche sans champion, sans montée et sans descente. Si on part du principe qu’on se retrouve à jouer une pièce de théâtre sans spectateur, ma position est claire : il faut arrêter. Mais, le sport a quelque chose en plus, il a une logique de compétition et de classement, avec un titre au bout, qui nécessite de jouer tous les matches ».

Éric Girard, Manager Général de l’ESSM Le Portel, Jean-Denys Choulet, entraîneur de la Chorale de Roanne ou encore Hervé Beddeleem, directeur exécutif du BCM Gravelines-Dunkerque y sont également favorables.

« On ne peut pas aujourd’hui sanctionner durement des clubs comme Boulazac, Gravelines, Roanne ou Le Portel alors que le championnat n’est pas terminé. Une saison blanche sans descentes et sans champion, avec les mêmes clubs européens que cette année, serait sans doute la moins mauvaise des solutions. Il resterait alors malheureusement le quid des équipes de Pro B qui ne pourraient pas monter. Alors, est-ce qu’il faut repartir à 18 ou exceptionnellement à 20, mais avec quelles équipes ? Car même si un club comme Blois domine la Pro B, rien ne garantit à ce jour que l’ADA aurait été capable de monter avec les playoffs. Je crois qu’il faut essayer de faire le moins de malheureux possible avec une saison blanche et en repartant de la sorte à l’automne ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *