NBA,  NBA STORY

[NBA] : Adieu Kobe

Adieu Kobe

Rares sont les mots qui sortent pour décrire l’énorme émotion qui m’entoure. Une émotion très bizarre, car hormis quelques entrevues où tu tabassais mes C’s on ne s’est pas vu souvent Kobe. Je ne peux pas me vanter d’avoir grandi avec toi, d’avoir suivi tes milles et un exploits, mais pourtant l’émotion s’empare de moi. Une émotion bizarre donc car je n’ai jamais été un mamba fan, mais par ta présence, ton éthique de travail qui a traversé les époques et les générations, ton nom était toujours accompagné de louanges lorsque je parlais de toi avec mes potes.

Le moment le plus marquant ? Lorsqu’un matin comme les autres où je devais aller au lycée je me rends compte que tu as planté 60 points pour ton dernier match. Ton Farewell tour, que j’avais bien évidemment suivi, et où chaque putain de salle NBA t’avais applaudi comme si leur équipe fétiche avait gagné le titre, s’achevait donc de la plus belle des manières, ou devrais-je dire le la plus Kobesque des manières.

Car peu importe le nombre de fois où l’on t’a supporté, peu importe le nombre de fois où l’on a adoré te détester, si l’on est un fan de balle orange, lorsque ta mort nous a frappé, les larmes sont montées, elles n’ont peut-être pas coulé, mais elles sont bel et bien montées. Et pour être franc cela a été d’une difficulté extrême de les retenir.

Car même après ta retraite, tu continuais d’inspirer les générations de nouveau basketteur et tu continueras cela bien après ta mort.

Et en chacun tu as laissé ton empreinte.
Quand je tente un fadeway ? C’est à toi que je pense.
Quand je rentre un fadeway, j’ai l’impression qu’une part de toi vis en moi, une part de toi qui vis et vivra en chacun de nous. Et c’est cela que tu vas laisser derrière toi cher Kobe, en chaque basketteur tu continueras de vivre, car ceux qu’on a aimé ne nous quitte jamais vraiment.

Prière pour toi, ta fille, toutes les victimes du crash et toutes les chevilles du paradis que toi et Gigi allez briser.

LOVE U KOBE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *