France

[JEEP ELITE – J19] : Le BBD renaît de ses cendres face au Portel

Le retour de Frank HASSELL a enchanté la plupart des supporters du BBD (2 pts, 7 rebonds en 12 min). Photo du journal SUD OUEST.

Sans aucune victoire depuis le 16 novembre dernier et son match remporté contre Limoges, le Boulazac Basket Dordogne n’avait fait qu’enchaîner les défaites (7 consécutives) dont la première de cette malheureuse série fut justement dans le chaudron du Portel ! Résumé du match BBD – Le Portel :

Déjà le tableau d’affichage affichait 12 à 12 à la moitié du premier quart-temps, grâce à l’arrière du BBD Kevin HARLEY qui s’arrache sur tous les ballons. A la moitié de cet acte, Johnny BERHANEMESKEL et Frank HASSELL (les deux nouvelles recrues du BBD) font leur rentrée, 12 à 14. Deux minutes s’écoulent sans panier et puis Le Portel en marque deux de suite, 12 à 18. Temps mort demandé par Thomas ANDRIEUX pour le BBD qui a certainement dû demander à ses joueurs de ne pas perdre tant de ballons en ce début de match. Son équipe revient d’ailleurs sur de meilleures intentions, traduites par un nouveau panier de Kevin HARLEY et Johnny BERHANEMESKEL – à 3 points – 17 à 18 à l’issue de ce premier acte.

Dans le 2ème quart-temps, le score est de 19 à 24 après 2 minutes de jeu et un panier du BBD et 2 tirs primés du Portel. Egalité 24 points partout grâce à Patrick MILLER, le meneur du BBD (10 pts en 27 min) à 6min30 et 27 à 24 avec le panier « and one » de Ryan PEARSON (13 pts en 24 min). Jacky PERIGOIS, le coach du Portel, demande un temps mort. Les trois minutes suivantes sont de toute beauté pour le BBD qui inflige un 10-4 au Portel (37 à 28 à 3min29 de la mi-temps). La mi-temps arrive sur le score de 44 à 37 en faveur du BBD.

Les deux équipes rentrent des vestiaires et entament ce troisième quart temps avec envie 48-40 en 3 minutes de jeu et un beau panier sous le cercle d’Alpha KABA, le pivot du BBD (11 pts, 5 rebonds en 21 min) 50 à 40 à la moitié de ce chapitre. La défense du Portel est très agressive et le jeu se déroule à toute vitesse de part et d’autres, 57 à 46 à 2min36 de la fin de ce quart-temps. La défense du Portel est encore bien présente et cet acte s’achève sur le socre de 59 à 46.

Dernier quart-temps : 5 à 0 marqués par le BBD en 1min30 (62 à 46). D’Angelo HARRISON (l’arrière américain du Portel, 16 pts en 36min) rentre fort dans le buffet du boulazacois Kyle GIBSON, qui se retrouve propulsé au sol, en pénétrant leur raquette et écope d’une faute technique suivie d’un temps mort du Portel pour calmer les joueurs nordistes. Mais Kyle GIBSON (8 pts en 23 min) n’a pas oublié ce très mauvais geste et plante un 3 points rageur, 67 à 51 à 6min09. La défense du Portel est très haute mais Patrick MILLER ne se laisse pas impressionner et shoote à mi distance, 75 à 63 à 3min de la fin. Le portelois HARRISON marque un nouveau tir primé copié par Jonathan TABU (le poste 1/2 du Portel) 77 à 69 à 1min30 de l’issue. Le score affiche vite 79 à 71 et il ne reste que 6 secondes à jouer. Thomas ANDRIEUX, du BBD, demande alors un temps mort pour que son équipe remette en jeu au bords de sa zone d’attaque.

Fin du match sur le score de 80 à 74 et enfin une nouvelle victoire pour le BBD (sa 6ème en 19 matchs). Le Portel, quant à lui, bloque son compteur à 3 victoires et voit déjà le gouffre de la relégation en Pro B s’ouvrir sous ses pieds.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *