Non classé

[JEEP ELITE – J10] : L’Elan Béarnais retrouve la victoire face à Gravelines

L’image contient peut-être : 1 personne, pratique un sport, terrain de basketball et chaussures
Crédit photo : Pauline Pasquet

Englué dans le bas du classement après la défaite au buzzer contre Cholet (82-83), l’Elan Béarnais n’avait pas d’autre choix que de s’imposer face à Gravelines ce samedi pour enrayer cette spirale négative. Sérieux et appliqués pendant quarante minutes, les Palois ont retrouvé le chemin du succès (89-80).

une première mi-temps Sérieuse

Pourtant privés de Cheikh Mbodj forfait à la dernière minute, dès le début du match, les hommes de Laurent Vila se montrent appliqués et sérieux défensivement. Sous l’impulsion d’un Nicolas De Jong déjà chaud, l’Elan Béarnais démarrait très fort dans cette rencontre (11-5, 4e). Les Gravelinois s’appuyaient sur l’adresse longue distance de Michael Thompson pour recoller au score. Plus percutants, les Palois trouvaient des solutions sous le cercle mais les hommes d’Eric Bartecheky restaient au contact grâce à l’efficacité d’Erik McCree dans la peinture. A l’issue d’un premier quart-temps très sérieux, l’Elan Béarnais faisait la course en tête (27-21, 10e).

Dès le début du deuxième quart-temps, les Palois se montraient très agressifs sur le porteur de balle et provoquent beaucoup de fautes. Dans le sillage du duo Nicolas De Jong (19 points, 6 rebonds) – Tyrus McGee (18 points, 4 rebonds), les hommes de Laurent Vila conservaient les commandes dans ce match (37-29, 15e). Les Maritimes ne lâchaient rien et s’appuyaient sur un Erik McCree très efficace (14 points) pour recoller une nouvelle fois. Au terme d’un deuxième quart-temps plus compliqué, les Palois conservaient l’avantage à la pause (47-45, 20e).

Gravelines accélère mais pau résiste

Les hommes d’Eric Bartecheky démarraient très fort ce deuxième acte en infligeant un 5-0 d’entrée aux Palois pour repasser devant (47-50, 22e). Michael Thompson (16 points, 8 passes décisives) réglait la mire de loin et permettait aux siens de se détacher dans ce troisième quart-temps (53-58, 14e). En difficulté depuis le retour des vestiaires, l’Elan Béarnais se reposait sur l’efficacité de son secteur intérieur pour revenir à égalité à dix minutes de la fin (62-62, 30e).

En souffrance dans le troisième quart-temps, les hommes de Laurent Vila démarraient bien mieux le dernier en passant un 7-2 aux Maritimes en trois minutes (69-64, 33e). Les dernières minutes de ce match sont irrespirables et Michael Thompson encore lui, rentrait un gros tir à 3- points pour permettre au BCM de recoller mais Tyrus McGee lui répondait dans la foulée (72-67, 34e). Grâce à une grosse séquence offensive, un panier à 3 points de Ronald Moore (19 points) puis deux points dans la peinture signés Thibault Daval-Braquet, l’Elan Béarnais reprenait ses distances (79-74, 36e). Tyrus McGee omniprésent ce soir permettaient aux Palois de creuser un écart définitif et offrir aux siens une précieuse victoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *