Non classé

[JEEP ELITE – J10] : Le Portel bat Boulazac après prolongation

Retour sur cette rencontre haletante où l’ESSM Le Portel est sorti vainqueur après prolongation face au BBD (97-88).

Deux équipes aux trajectoires opposées s’affrontaient ce soir au Chaudron dans cette nouvelle journée de Jeep ELITE.
D’un côté Le Portel qui a connu une des pires défaites de son histoire à Orléans (-48) et de l’autre Boulazac qui est venu à bout de Limoges dans le derby.

Qu’on se le dise, ce match fut serré de A à Z et les deux équipes ont su se répondre coup pour coup, et ce dés le premier quart-temps. Un combat titanesque a vu le jour entre Hassell (18-13-1) et Kaba (15-13-1). Les systèmes se confrontaient, les duels faisaient rage et les deux équipes se séparèrent sur un +4 pour les portelois. 10′ 22-18

Pendant que le duel des postes 5 avait lieu, le duel des postes 4 n’était pas en reste. En effet Krubally (10-10) et Auda (20-7-2) faisaient de la raquette un véritable ring. La bataille des intérieurs fut alimentée par la paire Tabu-Mangin (8 & 7 passes) et la paire Lesca-Miller (10 & 7 passes). À la mi-temps l’ESSM dominait le BBD. 49-42.

Au retour des vestiaires, les périgourdins ne s’avouaient pas vaincus et lancèrent parfaitement leur quart-temps sous l’impulsion d’un Kyle Gibson à 24 unités. D’Angelo Harrison répliquait avec ses 19 points. 30′ 62-60

Boulazac, sur sa lancée et emmenée par son collectif bien huilé, continua d’harceler des portelois encore timorés par leur claque orléanaise. Et ça paya puisque les hommes de Thomas Andrieux au forceps décrochèrent la prolongation par un dunk du tchèque Patrick Auda.

Les périgourdins en confiance, les portelois dans le doute, la prolongation pouvait commencer. Parlons désormais du MVP de cette soirée, facteur X et MVP. Le néo-stelliste et ex-NBAer Joe Alexander a fait parler son talent. Tant en défense avec 6 (!) blocks qu’en attaque avec ses 19 points dont un 3/3 en prolongations. L’américain drafté par les Bucks de Milwaukee en 8e position sera donc élu MVP de ce match avec 29 d’éval pour 19 points, 7 rebonds, 4 passes et 6 contres.

Le Portel remporte ce duel face au BBD après prolongations. Éric Girard et son staff peuvent respirer un peu tandis que Boulazac reste dans la course à la Leaders Cup !

@Lebronico

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *