France

[JEEP ELITE – J9] : Dijon coule face à l’AS Monaco

Yakuba Ouattara inscrit 12 points dans la victoire des monégasques. (PHOTO / AS MONACO)

Pour la 9ème journée du championnat, l’AS Monaco s’est déplacé au Palais des sports Jean-Michel-Geoffroy, à Dijon. Cette rencontre, à sens unique, s’est soldée par la victoire (85-71) des Monégasques, désormais 3ème au classement.

DIX PREMIÈRES MINUTES ACCROCHÉES

Les premiers points de la rencontre sont inscrits sur la ligne des lancers francs par le dijonnais Alexandre Chassang. Le début de match est serré entre les deux équipes pour lesquelles la rivalité est importante. Rappelez-vous. Les Monégasques avaient éliminé la JDA en demi-finale des playoffs l’an passé. Un match « vendetta » donc, pour les actuels 5èmes du classement. Le premier quart-temps ne départage aucune équipe. Mais l’ambiance est au rendez-vous grâce au dunk de l’américain, Richard Solomon, qui permet aux dijonnais de mener de 3 points (13-10, 7e). La recrue américaine de l’année du côté monégasque, Norris Cole, inscrit son premier panier à trois points, qui encore une fois met les deux collectifs à égalité (16-16, 9e). L’AS Monaco mène de 4 points à la fin de ce quart-temps malgré un panier à la dernière seconde du meneur de la JDA, David Holston (22-18, 10e).

MONACO SE DÉTACHE

Le deuxième quart-temps est marqué par une envolée au score de Monaco. Billy Yakuba Ouattara permet à son équipe de prendre une petite avance suite à un shoot derrière l’arc (25-33, 14e). L’écart est alors de 10 points (41-31, 17e), Laurent Legname prend un temps- mort pour remobiliser ses troupes, et éviter que Monaco ne s’éloigne trop au niveau du score. En dépit de cet arrêt de jeu, les Monégasques prennent le large à la fin de cette première période, marquée par les 8 points de son meneur de jeu, Anthony Clemmons (47-35, 20e).

DIJON FAIT DE LA RÉSISTANCE

Dès le retour des vestiaires Monaco fait preuve d’autorité et mène de 20 points grâce, notamment, à un trois points de Dee Bost (58-38, 23e). Malgré un écart rétréci des dijonnais, leur adversaire ne faiblit pas et continue d’imposer sa puissance de jeu. Le public du Palais des sports Jean-Michel-Geoffroy pousse son équipe. Dijon entend ses supporters et réduit le score de 15 points suite au tir à trois points réussi de Rasheed Sulaimon (60-45, 25e). Michael Young provoque alors une faute et inscrit deux lancers-francs permettant à la JDA de terminer le troisième quart-temps avec moins de 20 points de différence (66-50, 30e).

DES MONÉGASQUES DOMINATEURS

Monaco réussi son entame du dernier quart-temps. Anthony Clemmons permet à son équipe d’augmenter son écart en réussissant un lancer-franc sur deux (74-52, 34e). Les shoots s’enchaînent sans pour autant permettent à Dijon de revenir au score. Mais plus le chronomètre tourne et plus la JDA essaye de refaire son retard. Rasheed Sulaimon, inscrit 2 points supplémentaires pour les dijonnais et diminue l’écart de 16 points (79-65, 38e). Malgré les nombreux essais pour les joueurs de Dijon, ces derniers ne parviennent pas à prendre leur revanche sur ceux qui les avaient éliminés en playoffs l’année dernière, et descendent à la 5ème place du classement. Pour Monaco, c’est la 3ème place.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *