Good Old Days,  NBA,  Portrait,  Pro A

[GOOD OLD DAYS] : Gheorge Muresan, le géant roumain qui a fait le bonheur de l’Elan Béarnais

Portrait d’un joueur emblématique du championnat de France. De Pau aux parquets de NBA, retour sur le parcours hors du commun de Gheorge Muresan.

Résultat de recherche d'images pour "muresan pau"
Le Roumain retrouve son Palais des Sports de Pau

Du haut de ses 231 centimètres, ce Roumain de 48 ans a hérité du titre de plus grand joueur de basket au monde… en taille. Gheorge Mureșan découvre le basket-ball à l’âge de 14 ans, lors d’une visite chez un dentiste, qui était arbitre de basket, et qui l’oriente vers la pratique de ce sport.

Ses années à l’Elan Béarnais

Remarqué en Coupe d’Europe par un certain Pierre Seillant, président historique de l’Elan béarnais, il signe à Pau en 1992.

« J’ai trouvé un championnat plus dur, plus physique, j’ai beaucoup travaillé. » – Gheorge Mureșan

Les progrès qu’il effectue durant cette année sont immenses : il termine la saison à 18,3 points et 10,3 rebonds.

Résultat de recherche d'images pour "muresan pau"
Muresan fait parler sa taille et son envergure sur les parquets français

Sous la direction de Michel Gomez, apprend rapidement les fondamentaux du basket-ball ce qui le conduit à une saison ponctuée de 18,7 points et 10,3 rebonds. Il est sélectionné dès la fin de saison en trentième position lors de la Draft de la NBA. Lors de la saison 1995-1996, il revient faire une pige de huit matchs lors du lock-out de la NBA.

Son passage en NBA

Ses performances, mais surtout sa taille, attirent rapidement les recruteurs américains. Il est finalement sélectionné au second tour de la Draft 1993 de la NBA par les Bullets de Washington. Ceux-ci envisagent tout d’abord de le laisser encore une saison en Europe où le FC Barcelone et l’AEK Athènes lui font les yeux doux.

« En NBA, ils ne rigolent pas. Si t’es bon, tu joues. Sinon, tu dégages. On est payé pour gagner les matchs, pas pour les jouer. » – Gheorge Mureșan


Résultat de recherche d'images pour "muresan nba"
Muresan sous le maillot des Bullets de Washington

Après des débuts difficiles, un coach qui ne lui fait pas confiance et un anglais hésitant, Muresan trouve ses marques. En 1996, il est élu Most Improved Player (le joueur qui a fait le plus de progrès dans la saison de NBA) et, en 1997, il amène Washington en playoffs en étant le joueur le plus adroit de la Ligue, un exploit.

Image associée
Le Roumain bataille dur face à Dennis Rodman

« Aux Etats-Unis, si tu ne parles pas parfaitement, les gens ne t’écoutent même pas, ils t’ignorent. J’ai mis quatre ou cinq ans pour me sentir à l’aise dans cette société. » – Gheorge Mureșan

Son retour en Béarn

Image associée
Le géant roumain a été très précieux lors de son retour à Pau

En 2000, il revient de nouveau en France, rejoignant de nouveau le club de Pau. L’année suivante, il décroche un titre de champion de France avec l’Elan Béarnais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *