Non classé

[JEEP ELITE – BILAN] : Peacock MVP, l’ASVEL à la relance

L’ASM réalise un belle opération au classement en faisant tomber Nanterre 92 sur son parquet, tout comme l’Élan Chalon à Sportica. La SIG et l’ASVEL se relancent, tandis que Limoges cale après une série faste. Zack Peacock en mode MVP porte la JLB. Une bataille pour la relégation qui s’intensifie. Tels sont les enseignements de cette 19ème journée de Jeep Elite.

Nanterre chute à domicile

Seule équipe encore invaincue à domicile en championnat, la JSF s’est inclinée à domicile face à l’ASM (77-82). Pourtant privée de Paul Lacombe et Gerald Robinson (blessés), la Roca Team a livré un match solide et a réalisé un money time très sérieux pour battre Nanterre. Le club des Hauts-de-Seine chute donc pour la première fois en Jeep Elite sur son parquet, manquant de lucidité dans les dernières minutes. Une fatigue collective peut-être due au calendrier (3ème match en 6 jours). L’ASM se replace au classement avec ce succès en déplacement

Le Portel en danger

L’ESSM voit les équipes du bas de tableau revenir sur elle. Sans victoire en 2019 et auteur de deux succès seulement en championnat depuis plus de trois mois, Le Portel est talonné par Fos-sur-Mer et Antibes. Les Sharks ont largement dominé les Nordistes ce week-end (78-63), s’offrant leur premier succès depuis un mois et demi en Jeep Elite. Antibes reste dernier mais revient à deux victoires de sa victime du week-end. Fos a stoppé Limoges (87-72), et revient au contact de l’ESSM et de Cholet avec 6 victoires.

Des leaders à la relance

L’ASVEL a mis fin à sa mauvaise série en battant Levallois (81-75). Les Villeurbannais avaient effacé les doutes en dominant le Lokomotiv Kuban en Eurocup (72-61), et ont confirmé face à Levallois ce samedi (81-75). Si le score final est plutôt serré, le leader du championnat possédait 20 points d’avance à la mi-temps et a reculé lors du deuxième acte face à une équipe adverse révoltée mais trop tardive à l’allumage. Strasbourg enchaîne après son succès en LDC contre Bologne (83-80). Cholet a tenu 20 minutes avant de céder dès le retour des vestiaires (96-82). La SIG et l’ASVEL se relancent en championnat peu de temps avant la Leaders Cup.

Le fait marquant du week-end

Un fait marquant peu glorieux, mais il s’agit de la maladresse générale lors du match en Pau et Dijon. Pourtant une belle affiche sur le papier entre deux équipes qui pratiquent un jeu offensif et situées dans le Top 4, le match s’est transformé en véritable garbage time sur 40 minutes. 37,5% d’adresse générale sur le match, laissant un spectacle peu attrayant au public béarnais. C’est l’EBPLO qui l’emporte face à la JDA au final (63-59).

Les performances du week-end

  • Si plusieurs joueurs ont réalisé de belles performances (Eito ou A.J Slaughter), il est difficile de rivaliser avec Zachery Peacock. 33 points à 14/20 au tir et 7 rebonds pour 38 d’évaluation ! Une performance XXL qui pallie totalement l’absent de Ndoye blessé depuis plusieurs matches.

 

Mais aussi …

Le Mans domine Châlons-Reims à domicile (89-74). Le CCRB flirte avec la zone rouge en comptant 6 victoires en 19 journées.

Bourg-en-Bresse bat Boulazac à domicile (93-75).

Chalon-sur-Saône livre un match parfait à Sportica pour dominer un BCM très maladroit (66-91).

Les résultats du week end :

resultats J19.jpg

Le classement à l’issue de la 19ème journée :

classement J19.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *